L’achat de la maison d’hôtes et les coûts des travaux pour respecter son budget, c’est ce à quoi on pense en premier quand on veut créer des chambres d’hôtes. Il faut pourtant dans le même temps estimer ses futurs coûts de fonctionnement dont l’eau et le chauffage qui peuvent être deux postes très importants de votre futur budget et dépendent de la région où vous vous installez et de la maison en elle-même, plus ou moins bien isolée. Ne pas négliger la fiscalité locale,  et choisir les bonnes options fiscales, car c’est l’ensemble de vos dépenses à laquelle vous devrez faire face.

Beaucoup de créateurs sous-estiment le prix du quotidien, celui du petit déjeuner par exemple, on veut faire plaisir à ses hôtes avec raison, puisque c’est le symbole fort de l’accueil en chambres d’hôtes. Or si vous ne prenez pas en compte dans votre simulation de budget le coût réel de votre fonctionnement, vous risquez de ne pas vous en sortir et de dépenser pour vos chambres d’hôtes plus que vous n’avez de chiffre d’affaire.

Le régime microbic est fréquemment choisi par les propriétaires de chambres d’hôtes ou gîtes. Nous venons de mettre en ligne sur le site d’Accueillir Magazine, une simulation de calcul pour comprendre les enjeux du projet de loi de finances sur le régime micro-bic des locations meublées.

Ne ratez pas non plus plus bas sur la même page, la trame de budget à adapter à votre situation et tous les autres documents à votre disposition, notamment sur les démarches des créateurs.

Je préfère ne pas les dupliquer sur ce blog, ce serait la meilleure façon d’oublier de les mettre à jour chaque fois que nécessaire.