Accueillir Magazine, les articles à la une du nouveau numéro 80

Tous les deux mois, la rédaction d’Accueillir Magazine vous concocte un magazine. Le numéro 80 mars/avril 2019 est sorti il y a quelques jours. Petit tour des quatre sujets que nous avons choisi de mettre à la une de ce nouveau numéro.  

Accueillir Magazine numéro 80

Un dossier complet sur la fiscalité des gîtes et des chambres d’hôtes  

Alors que de nombreuses mesures fiscales ont été prises ou annoncées au cours des dernières années, il nous a paru utile de revenir en détail sur les règles fiscales applicables aux chambres d’hôtes et aux meublés de tourisme. Facturation, impôt sur le revenu, TVA, contrôle fiscal… le dossier fait le tour des règles à connaître.  

Un article à jour sur les cotisations sociales des loueurs  

Pas une semaine à la rédaction sans recevoir un appel d’un loueur de chambres d’hôtes ou de meublé de tourisme qui a une information incomplète ou erronée car datée sur les cotisations sociales et sur ce qu’il doit vraiment payer. Nous avons choisi de faire un point précis sur ce sujet dans ce numéro.  

Une fiche pratique sur le bruit

La calme est une des attentes majeures des visiteurs qui réservent un gîte ou une chambre d’hôtes. La fiche pratique de ce numéro est consacré à la lutte contre le bruit. Et cela se prévoit dès le début du projet, dans les travaux prévus dans la maison d’hôtes ou le meublé de tourisme.

Un article sur les objectifs du site Leboncoin

Le site plébiscité des Français occupe une place de plus en plus significative dans le secteur de la location de vacances, qu’il s’agisse de gîtes, meublés de tourisme ou de chambres d’hôtes. Nous sommes allés les voir et vous en disons plus sur leurs objectifs pour les années à venir.  

Vous pouvez retrouver le sommaire détaillé du numéro 80 mars/avril 2019 sur le site du magazine et vous abonner en ligne.

Une très belle année 2017

Quittons un instant ce monde où parfois le temps s’emballe et prenons ensemble le temps de regarder devant nous.
Quels sont vos projets de gîtes, meublés de tourisme et chambres d’hôtes pour 2017 ?
D’abord, et quel que soit le stade d’avancement de votre projet, je vous propose de réfléchir à vos objectifs. C’est important dans tout projet de prévoir des pauses de respiration, de se recentrer sur les fondamentaux de son projet. Sinon à trop avoir le nez sur le guidon, on peut perdre de vue ses objectifs et se perdre tout court.
Dans ces projets d’accueil, vous êtes la personne centrale du projet, sa colonne verticale. Dédier tout ou partie de la vie à l’accueil, c’est d’abord offrir à l’autre, à l’hôte, son sourire, sa joie de vivre, sa connaissance de la région. Alors, pourquoi avez-vous décidé de vous lancer dans la création d’un gîte ou de chambres d’hôtes ? Qu’en attendez-vous précisément ? A un an, à cinq ans… ?
Faites le point et repartez plein d’énergie pour mener à bien votre projet.

Pour notre part, nous allons continuer à vous accompagner dans votre envie d’ouvrir une maison d’hôtes. nous allons vous informer sur l’actualité du secteur sur ce blog, dans Accueillir Magazine, au cours des formations que j’anime avec Charles ou tout simplement lors d’échanges entre nous.
Accueillir Magazine a 11 ans et nous, à la rédaction, avons autant d’années d’expérience sur le secteur. Avec tous les retours et questions de nos lecteurs, nous savons les principaux pièges qui vous attendent, rien qui ne puisse être surmonté quand le projet est bien pensé. Nous allons continuer à vous donner des outils pour que votre projet réponde à vos attentes.
Nous allons essayer de tout faire pour que votre projet puisse aboutir dans les meilleures conditions. L’un des principaux risques que vous courrez, c’est celui de passer à côté d’une question que vous auriez dû vous poser, une question d’urbanisme, de fiscalité, de réglementation… Elles sont variées… L’autre, c’est de vous fier à des réponses trouvées au hasard du net. Et là nous avons beaucoup de personnes qui se retrouvent en difficulté avec l’administration à cause d’ informations incomplètes ou fausses.

En ce début d’année, faisons donc tous ensemble le plein d’énergie et préparons-nous à passer une très belle année 2017. C’est ce que nous vous souhaitons à tous ! Et tenez-nous au courant, parce quand vous nous écrivez pour nous dire que vous avez ouvert votre gîte ou maison d’hôtes, que cela se passe bien, cela nous fait tellement plaisir.
Caroline et Charles

Mieux vaut prévenir que guérir

La météo est au rendez-vous, la maison d’hôtes très confortable, les hôtes vont pouvoir se détendre et profiter pleinement de leur séjour et de leur hébergement pour découvrir la région. Hélas, parfois tout ne se passe pas comme prévu. Annulations, problèmes de réservation, clients de mauvaise foi, casse, dégradations…, cela peut arriver en chambre d’hôtes, comme en gîte.  Comment éviter certains conflits ? Comment gérer les litiges ?

Lorsque l’on réfléchit à son projet d’ouverture de gîtes ou de chambres d’hôtes, il ne faut pas faire l’impasse sur les difficultés qui pourront se présenter, même si elles sont peu fréquentes. Comme dit le proverbe, mieux vaut prévenir que guérir.
Bien sûr, c’est un angle d’approche qui peut surprendre car de nombreux créateurs pensent avant tout au côté positif : l’accueil, le confort des chambres ou du gîte, les équipements à mettre en place, tout ce qui fait qu’un séjour sera réussi. Ils finissent par oublier de se protéger et le jour venu, le séjour qui se passe mal va leur gâcher toute une saison. Encore plus parce que quand on se lance dans une activité d’accueil toute critique devient une critique personnelle.
Il faut donc y penser par avance, intégrer cet élément dés sa réflexion préalable avant d’ouvrir son gîte ou sa maison d’hôtes pour limiter les conflits et être prêt le moment venu à affronter certains clients qui pensent avoir tous les droits.
Désamorcer les conflits, c’est le thème du dossier du numéro d’Accueillir Magazine qui vient de sortir. Le dossier fait le point et vous donne des solutions.

Pour recevoir le numéro 63 mai/juin 2016 sous huitaine, vous pouvez vous abonner en ligne, par courrier ou par téléphone au prix de 37 euros, l’abonnement d’un an (tarif France/DOM). Vous recevrez le magazine sous huitaine.

Gîtes et chambres d’hôtes, mieux remplir !

Le nouveau numéro d’Accueillir Magazine vient de sortir. Le dossier de ce numéro est consacré aux réservations. Comment mieux remplir son gîte ou ses chambres d’hôtes cette année ?

Pour beaucoup de loueurs, cette question est d’actualité car les réservations de printemps et d’été débutent. Et chaque année, il est utile de se demander comment faire mieux que l’année passée, trouver de nouveaux clients, mieux remplir l’avant et l’arrière saison… Faut-il faire quelques travaux ? Faut-il modifier ses tarifs ? Comment améliorer sa communication ?

Que l’on soit loueurs ou créateurs, il faut faire les bons choix et ne jamais oublier que le client est devenu / se veut être  un « expert ». Internet lui permet de comparer une foultitude de gîtes et chambres d’hôtes, les avis de voyageurs lui donnent un retour sur la qualité des prestations et les comparateurs et centrales de réservations l’informent sur le niveau des prix dans la région. Dans un univers de plus en plus digitalisé, « l’expert » va utiliser de nombreux outils avant de réserver son séjour dans votre hébergement.

Rénover une chambre, faire quelques petits travaux de décoration, renforcer sa visibilité sur internet, faire évoluer son site internet, faire évoluer ses prix…, les pistes sont très nombreuses et pas nécessairement coûteuses. Il faut prendre le temps de rentrer dans le détail de chacune d’entre elles. Ce nouveau dossier est l’occasion de faire son diagnostic et d’identifier une ou deux actions à mener pour mieux remplir dès l’ouverture ou la réouverture de sa maison d’hôtes.

Accueillir Magazine fête ses 10 ans avec un dossier sur l’avenir des gîtes et chambres d’hôtes

Début 2006 sortait le premier numéro d’Accueillir Magazine, 10 ans plus tard, le numéro 61 janvier/février 2016 vient de paraître.

10 ans d’articles, d’actualités, de dossiers et de reportages mais aussi 10 ans de rencontres avec les loueurs de chambres d’hôtes, de gîtes et de meublés, les acteurs du tourisme, les créateurs en train de préparer leur projet d’ouverture… Et que de changements, les réservations de dernière minute, voire seconde, le développement du tourisme international, le rôle des avis de voyageurs, l’arrivée de la réservation en ligne y compris sur mobile, le pouvoir des centrales de réservation, la généralisation du wifi…

Plutôt que regarder derrière nous, le magazine 61 janvier/février 2016 fait le choix de s’intéresser à l’avenir. Que seront les gîtes et les maisons d’hôtes dans 10 ans ? Ce dossier analyse les conséquences des changements en cours pour tracer les contours de l’hébergement de demain. Quelles sont les évolutions à prendre en compte ? Qu’est ce qui fera le succès d’un gîte ou d’une chambre d’hôtes ?

Il est possible de s’abonner en ligne sur le site d’Accueillir Magazine pour recevoir ce numéro, l’occasion pour vous de réfléchir à votre projet de création, peut-être de le faire évoluer. N’oubliez pas que la grande force des gîtes et chambres d’hôtes tient essentiellement à leur taille humaine qui leur donne une grande capacité d’adaptation.

En attendant, la rédaction vous adresse ses meilleurs voeux et vous souhaite une très bonne année 2016.

Le numéro 56 d’Accueillir Magazine de mars/avril est paru !

Pour ce nouveau numéro d’Accueillir Magazine, nous avons choisi de parler des centrales de réservation. Des plates-formes comme Booking ou Airbnb occupent une large place sur internet bien sûr mais également dans le quotidien de nombreux loueurs. Faut-il y aller, quels pièges éviter et comment en tirer le meilleur profit ?

Ce sujet concerne aussi les créateurs. Bien sûr, c’est important de réfléchir à son statut juridique, aux travaux, à la décoration et à l’aménagement de la maison, des chambres d’hôtes ou du gîte mais tout ceci n’a de sens que si on pense aussi à la promotion et à la commercialisation de son hébergement.

Et il y a une question centrale, vais-je mettre en place sur mon futur site internet ou via des plates-formes la réservation en ligne ? Et si je peux me permettre un conseil, posez-vous vraiment la question. Ne l’éludez pas. Regardez les coûts et modes de fonctionnement des centrales de réservation, circulez sur les sites internet de vos futurs confrères et analysez les différentes options.
Dans Accueillir Magazine de mars/avril, vous pouvez retrouver un dossier complet sur le sujet. Vous pouvez vous abonner en ligne ou par courrier, vous recevrez ce numéro sous huitaine.

Accueillir Magazine se réinvente

Nouvelle année, nouveau Accueillir Magazine

La réglementation évolue, la fiscalité aussi, internet se complexifie… et nous sommes tous parfois un peu perdus et il y a de quoi. C’est pour cela qu’il nous est apparu logique de faire évoluer Accueillir Magazine en 2015.

accueillir55
Accueillir Magazine, nouvelle maquette, nouvelle organisation de l’information dédiée aux loueurs de chambres d’hôtes, gîtes ruraux et meublés de tourisme

Toujours 40 pages, six numéros par an mais des rubriques étoffées, des interviews plus nombreuses, des pages décryptage et des éléments de synthèse et de repérage tout au long du magazine.

Tout savoir sur les maisons d’hôtes

Quand on crée des chambres d’hôtes ou des meublés touristiques, les choix sont parfois difficiles et au vu des investissements, mieux vaut ne pas se tromper. Et puis quand on se lance dans cette activité, c’est pour le plaisir de l’accueil et pas pour passer son temps, le nez plongé dans des grimoires juridiques ou des rescrits de fiscalité – je recommande aux insomniaques -, à peu près incompréhensibles pour qui n’est pas initié et même pour les autres.
Notre objectif, que la nouvelle formule du magazine vous apporte des réponses claires et précises pour que vous puissiez tout savoir sur les chambres d’hôtes, les gîtes et les meublés de tourisme, entreprendre en confiance et aborder votre nouvelle vie avec sérénité.
Vous avez un projet de création, vous venez d’ouvrir votre maison, il est temps de vous abonner !

 

2014, nouveau blog pour les créateurs de gîtes et chambres d’hôtes

Pour son 6e anniversaire, le blog ouvrir ses chambres d’hôtes que j’anime se refait une jeunesse.

Une nouvelle présentation, de nouvelles couleurs mais surtout une navigation plus aisée et un accès facilité aux 300 billets déjà publiés pour vous aider à réfléchir et réussir votre projet d’ouverture qu’il s’agisse bien sûr de chambres d’hôtes mais aussi de gîtes ou de meublés de tourisme.

Vous disposez d’une boîte de recherche, il suffit de cliquer sur la loupe et de saisir le mot ou expression recherché. Grâce à elle, vous pouvez sélectionner tous les billets qui parlent d’un thème spécifique : table d’hôtes, déclaration en mairie, piscine… Vous retrouvez également le plan du site avec tous les billets parus classés par catégories :

  • Billets d’humeur sur le monde des chambres d’hôtes et gîtes
  • Budget, rentabilité, financement, les questions d’argent
  • Evenements et agendas des maisons d’hôtes
  • Faire connaître ses chambres d’hôtes et meublés de tourisme
  • Immobilier, acheter la maison pour créer sa chambre d’hôtes
  • La maison d’hôtes, c’est aussi des aspects réglementaires
  • Maison et travaux, bien les penser pour respecter son budget
  • Ne pas oublier Internet pour ses hébergements touristiques
  • Ouvrir un hébergement touristique, c’est un projet de vie
  • Réflexions

Vous souhaitez lire chaque billet dès leur parution, vous pouvez vous abonner pour les recevoir une fois par semaine, il suffit d’inscrire votre adresse courriel – que nous n’utiliserons pas autrement ni ne céderons à personne. A chaque billet, vous aurez un lien pour vous désabonner si vous le souhaitez.

Je vous souhaite une bonne navigation sur le blog et vous adresse tous mes voeux de réussite dans votre projet d’ouverture.

Le planning d’ouverture pour mes chambres d’hôtes

Comment bien planifier l’ouverture de ses chambres d’hôtes ? C’est une question que me posent régulièrement les créateurs qui sont dans leur dernière ligne droite avant d’accueillir leurs premiers hôtes. Evidemment, nous sommes dans le cas où la maison d’hôtes a été achetée ou alors c’est une propriété familiale et les gros travaux sont engagés avec une date de fin réaliste.

Il y a plusieurs aspects à prendre en compte et tout dépend surtout du niveau de préparation du projet que vous avez fait en amont.

Les travaux

Si vous avez déjà étudié les questions de réglementation, vous les avez prises en compte dans les travaux en cours et les quelques formulaires à remplir au moment d’ouvrir ne prennent pas bien longtemps. Dans le cas contraire, il y a même le risque malheureusement de devoir refaire quelques travaux, ce qui peut reporter l’arrivée des hôtes. Il faut être clair de ce côté avant de choisir sa date d’ouverture. Et le point le plus difficile c’est certainement de suivre le chantier et de pallier les mauvaises surprises fréquentes en matière de retard, je dirai qu’il est logique de prendre une marge de sécurité dès lors qu’on dépend d’entreprises et d’artisans extérieurs.
C’est la même chose si vous souhaitez être labellisé, il faut mieux avoir intégré les référentiels avant les travaux et demandé une première visite au risque de mauvaises surprises.

Juridique et fiscal

La question du statut juridique et des choix fiscaux, de mon point de vue, doit être réalisée avant même l’achat de la maison d’hôtes ou la commande des travaux, notamment pour savoir si on va créer une SCI, se mettre au régime micro ou au réel avec dans ce cas l’intégration des coûts liés aux aménagements de la maison d’hôtes. Quant aux déclarations proprement dites d’auto-entrepreneur, au RCS ou de création de société, quand les choix sont faits, c’est immédiat, elles n’ont pas d’incidence sur les plannings.

Les équipements

Les équipements, je pense raisonnable de dire que sous les trois mois, on a le temps d’acheter literie, linge de lit, machine à repasser, aspirateurs, vaisselles…
Petits déjeuner, table d’hôtes, factures, documentation touristique, on a aussi le temps de finaliser leur préparation dans ces 100 derniers jours.
Mais toujours dans l’idée qu’on a déjà fait un business plan et donc regardé et listé en amont ce dont on a besoin et pour quelle gamme de prix.

La communication

Reste l’enjeu du site internet et de sa politique de visibilité. Un site se crée en nettement en moins de trois mois, quelques jours suffisent. Mais pour commencer à être visible sur le net, il faut avoir bien réfléchi sa stratégie, les supports, annuaires, centrales de réservation, offices de tourisme, les actions de référencement, les réseaux sociaux, partout où on veut être visible.
Et c’est bien là la difficulté. les choix sont multiples, les clés difficiles à comprendre, l’enjeu important, cela demande beaucoup de temps et ce n’est pas quand on a tous les autres chantiers à mener en même temps qu’on a le temps de passer des heures devant son ordinateur.
Je commencerai personnellement à mettre en ligne le plus tôt possible, le site, la page Facebook…, quitte à n’ouvrir les réservations que quand je suis sûre que tout est en ordre. Cela permet de valider son site auprès de proches, de modifier les textes, de remplacer les photos au fur et à mesure que je peux en prendre de plus belles, de le faire connaître petit à petit, d’être à l’aise avec ces nouveaux outils.
Sinon, le risque c’est d’être enfin prêt à ouvrir ses chambres d’hôtes mais de n’avoir encore qu’un cahier de réservations vide car personne n’est au courant.

L’enjeu est de savoir quand on peut commencer à prendre des réservations pour ses chambres d’hôtes, ni trop tôt pour ne pas ouvrir la porte à ses premiers hôtes alors que rien n’est fini ou avoir à annuler ses premières réservations avec les préjudices qu’on devine, ni trop tard au risque de perdre une pré-saison intéressante pour se rôder et aussi pour rentrer un peu de chiffre d’affaires et de trésorerie.