Chambres d’hôtes et nouveau modèle de vie

Projet de vie et valeurs

Quand on ouvre des chambres d’hôtes, ce n’est sûrement pas pour faire fortune, enfin j’espère que ceux qui se lancent le savent. Il est difficile d’en vivre, c’est pour la grande majorité des propriétaires un investissement patrimonial qui permet de compléter les revenus, de garder et d’entretenir une belle maison.
Je parle en termes purement financiers bien sûr, car on se lance aussi dans cette aventure pour le contact humain, l’accueil, la passion, l’épanouissement personnel.

Les personnes qui ouvrent des chambres d’hôtes ne sont pas des consommateurs

Je m’explique. Je n’ai personnellement jamais rencontré de propriétaires pour qui le shopping soit vital, qui soient addicts à la dernière paire de basket à la mode ou qui craquent au supermarché devant le super yaourt sensé nous rendre beauté, santé et jeunesse !
Ouvrir des chambres d’hôtes, c’est avoir une vision de la vie tournée vers des valeurs humaines et avoir un rapport sain avec les biens matériels.

A l’heure où notre société connaît une grave crise pas seulement économique, qu’elle ne pourra surmonter qu’en se réinventant, à l’heure où le modèle de super-consommation a montré ses limites, à l’heure où la planète croule sous les déchets, les propriétaires de chambres d’hôtes ne sont-ils pas les précurseurs d’un modèle de vie « vraie » ?

Publié par

Caroline Kyberd - Accueillir Magazine

Rédactrice en chef d'Accueillir Magazine, la presse des chambres d'hôtes et meublés de tourisme, j'anime aussi les formations pour ouvrir maisons d'hôtes, gîtes ruraux et meublés de tourisme

3 réflexions au sujet de « Chambres d’hôtes et nouveau modèle de vie »

  1. Bonjour Dominique
    c’est du cas par cas qui dépend de beaucoup de paramètres. Avez-vous besoin de cotiser pour la Sécurité sociale, des trimestres de retraite ? Allez-vous avoir une activité très dynamique avec plusieurs chambres et un référencement important dans des coffrets cadeau, des annuaires internet ? Est-ce que le chiffre d’affaires que vous espérez dégager va être conséquent pour les revenus de votre ménage fiscal ? Est-ce que vous êtes tous les deux proches de la retraite ou est-ce que votre mari espère vous rejoindre dans votre activité de chambres d’hôtes en préretraite par exemple ?

    Vous me parlez d’EURL ou du RCS, je vous dirai qu’il y a aussi le nouveau statut d’auto-entrepreneur qui a un avantage par rapport aux autres, on peut passer d’auto-entrepreneur à RCS ou EURL mais pas l’inverse.
    Chaque forme de société, EURL, SAS, inscription au RCS, auto-entrepreneur… a avantage et inconvénient. Cela mérite de les étudier pour en comprendre les enjeux et la bonne situation qui vous est adaptée.

    En tant que créateur, vous avez un peu de temps pour étudier la question.

  2. Je suis en train de créer mes chambres d’hôtes avec ouverture en mai si tout est prêt (travaux), je démarre avec 3 chambres mais ce qui m’inquiète c’est le statut que je dois avoir, faut-il qui je m’incrive au RCS ou que je créé une EURL ou quel est la meilleure autre solution ? Je serai seule à gèrer ces chambres, mon mari garde son emploi et mes enfant sont en train de partir de la maison. Merci pour ce blog !

  3. Je suis totalement d’accord avec cet article.
    Nous sommes en pré-projet, en gros en pleine reflexion, pour se lancer dans la création de chambre d’hôte dans notre corps de ferme, et c’est aussi comme ça que je vois les choses!
    Votre blog est très utile à la reflexion et apporte plein d’eau à mon moulin!
    Je reviendrai, merci!
    MP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.