Share Button

Vous voulez ouvrir des chambres d’hôtes et vous allez investir pour acheter une maison. Deux solutions, acheter une maison qui a des chambres d’hôtes déjà en activité ou acheter une maison, faire tous vos travaux, tout aménager et vous lancer.

Reprendre une maison d’hôtes

L’avantage d’acheter une maison avec ses chambres d’hôtes en activité, c’est sa notoriété ou encore le fait que les travaux seront limités. Parfois même, le matériel et les équipements sont cédés, le site internet transféré avec toutes les inscriptions sur les annuaires, les panneaux déjà posés, le cahier de réservations déjà rempli… Acheter une maison d’hôtes déjà en activité, ce peut être un véritable gain de temps encore plus parce que de gros travaux peuvent faire peur à certains.

Acheter une maison d’hôtes en activité nécessite d’être prudent. Tous les éléments communiqués sont-ils fiables ? Les équipements sont-ils entretenus ? Les vendeurs ont-ils bien fait les choses ? La maison a t-elle une bonne réputation ? Le site internet est-il maîtrisé ? Sont-ils propriétaires de leur nom de domaine ? Pourrez-vous modifier ce site à votre guise, comment ? Il faudra prendre le temps de regarder chacun de ces éléments en détail et de demander au vendeur de fournir les justificatifs adéquats.

Par expérience, si vous ne listez pas toutes les factures d’achat et d’entretien, si vous ne demandez pas avant la vente définitive les transferts des éléments informatiques et des contrats en cours, vous ne les récupérerez pas ensuite. Or devenu loueur vous-même, vous êtes comptable des pièces justificatives auprès de l’administration.
Acheter une maison en activité, oui pourquoi pas, j’ai vu de très belles transmissions réussies. mais comme tout, cela se prépare.

Sinon, acheter une maison et l’aménager en chambres d’hôtes ou gîtes

L’autre option consiste à acheter une belle maison et à l’aménager en chambres d’hôtes. En un mot, la créer de toute pièce. Il y aura des travaux à effectuer, ces choix d’équipements… Ce choix implique des délais souvent plus importants, peut-être des retards. Il faut prendre en compte ces impondérables dans votre projet et établir un sérieux rétro-planning avant l’ouverture de votre hébergement et d’accueillir vos premiers hôtes.