Ouvrir un gîte de groupe, gîte de séjour, gîte d’étape

Je suis souvent questionnée sur la possibilité d’ouvrir six ou sept chambres d’hôtes ou d’augmenter la capacité d’accueil de la maison au delà de 15 personnes. Depuis le décret relatif aux chambres d’hôtes paru en 2007, cela n’est plus possible, en tout cas sous le nom de chambres d’hôtes, le texte fixe en effet à cinq le nombre maximum de chambres d’hôtes chez un habitant.

Si pour des raisons financières et bien sûr que votre maison le permet, vous avez besoin d’ouvrir plus de cinq chambres, d’autres formules que la chambre d’hôtes peuvent être mieux adaptées. Les gîtes de groupe, de séjour ou d’étape peuvent accueillir un nombre plus important de chambres. Ils ne sont pas limités en capacité et les chambres peuvent avoir différents niveaux de confort, du dortoir de randonnée à la belle chambre familiale ou pour un couple.

Leur mode de fonctionnement peut rester proche de celui d’une chambre d’hôtes avec un accueil par l’habitant et des services annexes, à moins que vous préfériez un fonctionnement de type locatif où chacun fait ses propres repas avec une cuisine en libre-service. C’est vous qui allez fixer vos règles. Attention cependant ces gîtes de groupe doivent respecter la règlementation des Etablissements Recevant du Public (ERP) tant sur le plan de la sécurité incendie que celui de l’accessibilité des personnes handicapées. Bien sûr il y a aussi la nécessité de réfléchir à votre statut.

Lorsque vous préparez votre projet et que celui-ci a une dimension économique forte, n’hésitez pas à regarder autour de la chambre d’hôtes, il y a d’autres options possibles et il faut bien en évaluer avantages et inconvénients.

Publié par

Caroline Kyberd - Accueillir Magazine

Rédactrice en chef d'Accueillir Magazine, la presse des chambres d'hôtes et meublés de tourisme, j'anime aussi les formations pour ouvrir maisons d'hôtes, gîtes ruraux et meublés de tourisme

51 réflexions au sujet de « Ouvrir un gîte de groupe, gîte de séjour, gîte d’étape »

  1. Bonjour, j’ai une dépendance (grange dauphinoise) que je désirerais valoriser. J’ai donc le début de projet de monter un gite pour l’acceuil de vacanciers. Je désirerais cuisiner sur commande pour les personnes intéressés le soir ou midi. Dois je avoir un diplôme dans la restauration pour cela?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.