Alors que l’on parle de compagnies aériennes en faillite ou en liste noire, de tour opérateurs en difficulté et de risques en tout genre, qu’on en a marre de passer de plus en plus de temps dans les aérogares d’aéroport, de se lever à 4 heures du matin pour attraper un charter, que les taxes de carburant augmentent mais ne baissent jamais… pourquoi continuer à vouloir aller si loin ? Le tourisme mondial est en train de changer profondément et le touriste de revoir sa position.
Pour réussir ses vacances, et c’est important de profiter de ses, toujours trop rares, jours de congés, il commence à opter pour de plus courtes distances et des solutions qui le rassurent.
C’est certain, le « sans mauvaise surprise » va avoir la cote dans les années à venir. Le séjour chez l’habitant a cet avantage et le contact direct avec le propriétaire est un véritable atout à mettre en avant pour rassurer ces touristes un peu inquiets. La facilité d’accès en détaillant les routes depuis plusieurs localités environnantes, la proximité de gares ou d’aéroports où on peut organiser la prise en charge soi-même ou avec un taxi de confiance, la mise en avant des transports locaux pour ceux qui seraient sans voiture, la proximité de services en tous genres, la disponibilité et l’accueil, pourquoi se priver de ces arguments qui peuvent être le plus qui emportera la décision auprès de certains touristes.