Quelles sont les formations obligatoires pour ouvrir une maison d’hôtes ?

  • Il n’y a pas de formations obligatoire pour ouvrir une chambre d’hôtes, en suivre une comme le stage 2 jours pour ouvrir ses chambres d’hôtes animé par Accueillir Magazine est un libre choix
  • Si on sert de l’alcool, il faudra passer le permis d’exploiter dispensé par des organismes agréés par le Ministère de l’Intérieur

La semaine passée, une créatrice nous a contactés au sujet du stage de deux jours que nous organisons pour aider à la création de chambres d’hôtes. En discutant avec elle nous nous sommes rendus compte qu’elle n’avait pas une bonne information. Dois-je ou pas suivre une formation, ces questions ouvertes sont un peu comme les QCM, il faudrait répondre OUI ou NON, mais dans la vie réelle, ce n’est pas si simple et se former relève souvent d’une décision personnelle, parfois d’une obligation réglementaire.

Avant d’ouvrir une chambre d’hôtes, un gîte, une location meublée ou des hébergements insolites, une formation est obligatoire, d’autres ne le sont pas.

Le bénéfice d’une formation

Déjà premier postulat, qui met en perspective ce billet parce que cela influence forcément ma réflexion, à titre personnel, j’aime beaucoup aller en formation. Je trouve que c’est un moment d’échange, on porte un regard extérieur sur son projet ou sa façon de travailler, on sort un peu de son bureau ou de sa vie quotidienne, on apprend quelque chose, on récupère des listes de questions auxquelles on aurait peut-être pas pensé, des réponses, parfois on pensait savoir et on se trompait, des adresses où se renseigner, on aborde toutes les facettes du projet. Cela permet aussi de formuler son projet devant le formateur et les autres participants et cela peut avoir l’air idiot, mais tant qu’on ne s’est pas donné la peine d’énoncer ses idées, elles peuvent rester vagues. Pour moi, une formation, quand elle est bien faite, c’est gagner du temps à récupérer le savoir de quelqu’un qui connaît son sujet, au lieu de tout avoir à réinventer.

Des formations utiles au projet de chambres d’hôtes ou meublés de tourisme

La formation spécifique création

Aucun diplôme ou certificat d’aptitude ne sera requis en cas de contrôle. Toutefois, une formation, c’est parfois aussi le moyen de passer de l’idée au projet. Certains créateurs ont besoin de mûrir leur projet et d’en prendre toute la mesure. D’autres me disent, «  j’ai mon projet, mais maintenant, je ne sais pas comment passer à l’acte, par où commencer », une  formation qui aborde toutes les étapes de la création de chambres d’hôtes ou d’un gîte / meublé de tourisme peut les y aider ou, au contraire, les dissuader de se lancer s’ils se rendent compte que cette activité ne va pas leur convenir. C’est sur ce modèle que nous avons construit nos stages, pour donner une colonne vertébrale sur laquelle vous construirez votre projet, pour vous faire gagner du temps car nous passons en revue tout ce qui est réglementations et fiscalité, de l’argent pour éviter des pièges et erreurs en matière d’immobilier, d’équipements, d’aménagements ou de travaux et valider les points clés avant de se lancer.

Les formations métier

Certains loueurs maintenant installés ont un fait un CAP de cuisine ou pâtisserie, d’autres se sont formés en techniques de bien-être, en bricolage, feng-shui, d’aucuns enfin font des stages de gestions d’entreprise, de tenues de comptabilité, de création de sites internet ou de référencement de sites internet… Exercer l’activité de loueur, c’est tellement varié qu’il y a toujours des points sur lesquels on peut se perfectionner.

Attention cependant, cette liste ne concerne que l’ouverture de la maison d’hôtes proprement dite. Toute autre activité complémentaire comme un accompagnement dans des pratiques sportives peut requérir des attestations ou diplômes spécifiques. Il convient de se renseigner avant de décider d’animer dans sa maison d’hôtes des activités complémentaires.

Le permis d’exploitation est obligatoire si on sert de l’alcool

La seule formation obligatoire, c’est le stage pour obtenir le permis d’exploitation et une licence si l’on souhaite servir de l’alcool dans sa maison, lors des repas ou en dehors. Cette formation doit être effectuée dans un organisme agréé par le Ministère de l’Intérieur. La formation standard dure trois jours mais il existe désormais un stage d’une durée plus réduite sur une journée lorsque l’activité se limite à des chambres d’hôtes.

En revanche, il n’est pas obligatoire de suivre une formation hygiène pour faire table d’hôtes. Cela peut être utile et intéressant car ce stage permet de mieux comprendre les risques alimentaires et les points à surveiller lorsque l’on prépare les repas en maison d’hôtes. Il en va de même pour les stages dans le domaine de la sécurité, de l’accueil des personnes handicapées ou du secourisme. Il n’y a pas d’obligation, c’est à chacun de juger en fonction de son activité de ce qui peut être utile ou non.

Publié par

Caroline Kyberd - Accueillir Magazine

Rédactrice en chef d'Accueillir Magazine, la presse des chambres d'hôtes et meublés de tourisme, j'anime aussi les formations pour ouvrir maisons d'hôtes, gîtes ruraux et meublés de tourisme

38 réflexions au sujet de « Quelles sont les formations obligatoires pour ouvrir une maison d’hôtes ? »

  1. bonjour Marine
    la formation HACCP dont vous parlez n’est pas obligatoire pour la table d’hôtes. La seule formation obligatoire est de passer le permis d’exploitation si vous servez de l’alcool. il existe une formation d’une journée dite table d’hôtes pour servir de l’alcool pendant les repas, sinon c’est la formation de 3 jours. Si vous la suivez, c’est nécessairement en présentiel et avec un organisme agréé par l’Etat, vous trouverez le lien vers la liste des organismes de formation accrédités sur notre site Accueillir Magazine : https://www.accueillir-magazine.com/createurs/cerfa.html
    Avec votre petit bébé, vous pouvez faire le choix d’une table d’hôtes sans alcool dans un premier temps.
    Bonne lecture
    Caroline

  2. Bonjour,

    nous avons crée notre chambre et table d’hôtes en décembre 2018, ayant un enfant en bas age que je garde moi même et un mari en grand déplacement toute la semaine, je ne peux effectuer la formation Haccp en présentiel (2 jours d’absence) afin d’être en règle en ce qui concerne l’activité de table d’hôtes (je n’ai pas de certification spécifique dans ce domaine et n’est pas 3 ans d’expérience en tant que gestionnaire ou exploitant), j’ai vu que des centres de formations propose une version E-learning donc en ligne de cette formation. A elle la même valeur légale, ainsi que le certificat remis? si Oui y a t’il des centre de formation que vous nous recommanderiez (au vu des arnaques possibles dans le domaine de la formation en ligne)?

    Merci d’avance pour votre réponse, j’ai hâte de recevoir mon premier numéro d’Accueillir Magazine.

  3. Bonjour Patrick,

    Nous proposons un stage de deux jours où nous traitons tous les points à connaître avant de se lancer : statuts juridiques, règlementation, fiscalité, promotion, site internet, linge, équipements…
    Notre objectif est que le créateur ait un maximum d’outils pour mener à bien l’ouverture de ses chambres d’hôtes. Vous pouvez trouver plus de détail sur le site du magazine : https://www.accueillir-magazine.com/formationchambre.html

  4. Bonjour Régis
    Le terme « régime de faveur » que vous employez est inexact puisqu’il s’agit d’un régime fiscal qui s’applique à toutes les micro-entreprises quelle que soit leur activité et quel que soit le territoire.
    Le seuil de 82 800 euros en 2017 (et non plus 81 500 € qui sont des données anciennes) que vous mentionnez est celui des micro-entrepreneurs qui ont une activité de vente de marchandises, d’objets, de fournitures, de denrées à emporter ou à consommer sur place, ou pour certaines prestations d’hébergement.
    L’objectif est de faciliter la création d’entreprises en simplifiant les démarches et les chambres d’hôtes peuvent heureusement en profiter mais elles ne sont pas particulièrement ciblées. Au contraire ces dernières années les loueurs de gîtes et chambres d’hôtes ont été largement mis à contribution fiscale !
    De plus, je ne peux que constater que les dispositions qui favorisent l’installation en milieu rural sont plutôt en diminution. Les collectivités territoriales ont notamment tendance à remettre en cause les exonérations de taxes locales – taxes foncières, cotisations foncières des entreprises… – qui s’appliquaient à la création d’entreprises dans les Zones de revitalisation rurale.
    Personnellement, je pense qu’il faudrait mieux accompagner les investissements dans l’ensemble des territoires ruraux.
    caroline

  5. Réponse à Caroline Kyberd,
    Je pense qu’il y a confusion ou erreur car la location de chambres d’hôtes bénéficie d’un régime fiscal « de faveur ». L’objectif est de soutenir les activités d’accueil en milieu rural et de tenir compte des investissements réalisés par les propriétaires pour aménager leurs chambres d’hôtes.

    Ainsi, si vous louez des chambres d’hôtes, vous bénéficiez de plein droit (automatiquement et sans formalité) du régime micro-entreprise si vos recettes ne dépassent pas 81 500 € par an (source PAP.fr)

  6. Bonjour
    J aimerais savoir si il y aurait moyen de faire un stage pour obtenir le permis d exploitation pour ouvrir des chambres d’hôtes et tables d hôtes en Lorraine ou proche de cette région ??
    D avance merci

  7. Re :

    Quels organismes habilités proposent cette formation obligatoire de 7heures ?
    merci d’avance

  8. Bonjour,

    Il n’y a pas d’obligation à suivre une formation hygiène lorsque l’on propose une table d’hôtes. En revanche , la formation de 7 heures est obligatoire pour obtenir le permis d’exploitation « table d’hôtes » et pouvoir servir des boissons alcoolisées. Ceci étant, le stage est valable 10 ans. Si vous avez déjà effectué un tel stage dans les 10 dernières années, il n’est pas nécessaire de le suivre à nouveau, il suffira de fournir l’attestation de stage lorsque nous demandez la licence boissons en mairie. Cette formation obligatoire peut être prise en charge, il faut vérifier ce point avec votre conseiller Pôle Emploi.

  9. Bonjour,

    Mon projet est la création et reprise de chambres d’hôtes en septembre prochain ,
    sous un statut LMNP dans un premier temps puis passage au BRS par la suite selon le CA . J’aimerais y ajouter la table d’hôte à partir du printemps 2018 . Dois je obligatoirement suivre un stage , sachant que je bénéficie de différentes formations (cap cuisine, HACCP) ainsi que 30 ans d’experience dans l’hôtellerie restauration ?
    Si le caractère demeure néanmoins obligatoire, auprès de qui doit on s’inscrire, combien de temps auparavant et la formation peut elle être prise en charge ,sachant que je suis actuellement demandeur d’emploi ?
    Merci de votre aide
    Cordialement

  10. bonjour
    Le décret du 3 août 2017 limite le nombre de chambres d’hôtes à cinq pour une capacité d’accueil maximum de 15 personnes. Le même texte impose qu’il y ait un accès à une salle d’eau et à des toilettes. Ces pièces peuvent être privatives et attenantes à la chambre d’hôtes ou séparées voire partagées entre plusieurs chambres. Concernant les superficies minimales, il faut se référer aux règles d’urbanisme départementales car la chambre d’hôtes est avant tout une chambre. La plupart des règlements sanitaires départementaux imposent 9 m² minimum pour une chambre de 2 personnes. Ceci étant, les visiteurs apprécient l’espace, c’est pour cette raison que la plupart des chambres d’hôtes ont des surfaces supérieures.

  11. Bonjour,
    Y a t il des critères à respecter sur la taille d’une chambre d’hôtes, salle de bain, et combien de chambres maximum peut on louer pour être considérer comme chambres d’hôtes.

  12. Bonjour,
    Votre projet de petit camping chez l’habitant paraît bien sympathique. La préparation de repas pour vos hôtes nécessite de respecter des règles d’hygiène qui peuvent être plus ou moins contraignantes. Il faut également détenir une licence boissons si vous servez du vin ou de l’alcool. Des formations sont en effet obligatoires, le mieux est de vous renseigner en contactant le spécialiste des campings au comité du tourisme de votre département ou de votre région

  13. Bonjour nous avons dans l idée envie de monter une sorte de mini campings a la maison avec table d hotes jardinage bio etc quelles formation nous aideraient le plus par avance merci

  14. Bonjour,

    Ayant l’objectif d’ouvrir des chambres d’hôtes et tables d hôtes Je cherche une formation cuisine special chambres d hôtes est ce que cela existe ?
    merci
    isabelle

  15. Bonjour Fabrice,
    Comme vous avez pu le lire dans Accueillir Magazine où nous indiquons les références des documents officiels quand nous traitons une information juridique, réglementaires ou fiscale, il s’agit de plusieurs documents, à savoir une note ministérielle de janvier 2012 et une circulaire de décembre 2013.
    Vous restez libre de suivre cette formation qui peut être, au demeurant, utile notamment si le programme est adapté à de petits établissements comme les tables d’hôtes, les fermes auberges, les auberges rurales…

  16. Bonjour
    Serait il possible de connaître vos sources concernant la non obligation de suivre une formation hygiène en table d’hôte?
    Je me renseigne actuellement et je lis tout le contraire!?
    Merci

  17. Bonjour Laetitia,
    Il n’est pas simple de répondre à votre question sauf dans le cas où l’activité est purement ponctuelle, par exemple la location d’une chambre d’hôtes le temps de la fête du village ou la location de votre maison en votre absence pendant votre semaine de vacances. Dans tous les autres cas de figures, il faut analyser la situation pour savoir si l’immatriculation de l’entreprise est nécessaire ou non. De plus, à partir de 23 000 euros de chiffre d’affaires pour des gîtes ou de 17 585 euros pour des chambres d’hôtes, il y a obligation de créer une entreprise et de payer des cotisations sociales à ce titre. Si vous souhaitez approfondir ces sujets, nous proposons des cahiers pratiques sur les statuts juridiques et régimes fiscaux : https://www.accueillir-magazine.com/accueillir-edition.html.

  18. Bonjour
    Quand on ouvre des chambres vite ou gîtes et on obligé de se mettre en entreprise? Ou simplement déclarer les loyers au impôt?

  19. Bonjour,

    Nous pouvons vous conseiller de prendre contact avec l’organisme dont vous dépendez – Agefice, Pôle emploi, Agefos… – pour vérifier si la formation qui vise à délivrer le Permis d’exploitation peut être financée sur votre compte personnel de formation ou via un autre dispositif de financement de la formation professionnelle continue.

  20. Bonsoir. La formation licence d’exploitation est elle éligible au COPANEF (Pour une prise en charge par un CPF) ? Merci de votre reponse. Cordialement

  21. bonjour,
    je souhaite ouvrir une chambre d’hotes dans le 81,js suis infirmiere libérale et je ne sais ou il faut s’inscrire msa urssaf rsi?
    Ou puis je faire une formation au plus près de chez moi?
    existe t il des tuteurs pour nous aider?
    des ouvrages pour comprendre?
    a bientôt
    corinne

  22. Bonjour,
    J’ai pour projet dans un avenir proche d’ouvrir des chambres d’hôtes avec par la suite table d’hôtes.
    Je pense faire une formation avec un CiF pour une formation / stage chez un maraîcher bio 4 semaines puis une formation de cuisine 8 semaines.
    Je suis de la région Parisienne dans les Yvelines.
    Connaissez vous un centre de formation sérieux pour une initiation à la mise en place d’une activité de chambre d’hôte ?
    Merci d’avance
    Gregory

  23. Bonjour Jean,
    Pour servir des boissons alcoolisées hors des repas, il faut détenir une licence 3 ou 4, sachant que pour la licence 4, il ne peut s’agir que de rachat. Ceci étant, il faut aussi vérifier que votre maison d’hôtes ne se situe pas dans une zone protégée où l’ouverture d’un débit de boissons est interdite. Rien ne sert en effet de racheter une licence que vous n’auriez pas le droit d’exploiter. Le mieux est de contacter la mairie ou la préfecture pour connaître les règles applicables dans votre commune.

  24. Bonjour,

    J’ouvre très prochainement mes chambres d’Hôtes et vais également suivre une formation délivrée par un organisme agrée pour obtenir un permis d’exploitation pour loueurs délivrant des boissons alcoolisées. Je souhaiterais savoir si il me sera possible de vendre de l’alcool à la carte en dehors des repas, matin, après-midi, soir, je ne délivrerai pas de repas (pas de table d’Hôtes).

    cordialement

  25. Bonjour Jean-Michel
    La formation hygiène alimentaire de 14 heures sur deux jours est obligatoire pour les restaurants. Elle ne concerne pas les loueurs de chambres d’hôtes qu’ils fassent table d’hôtes ou qu’ils servent uniquement des petits déjeuners. Dans votre cas, il n’y a aucune formation obligatoire à suivre. Votre conseiller ne doit pas connaître la situation spécifique des chambres d’hôtes

  26. Bonjour,
    Je me suis rendu à la chambre de commerce des indépendants pour modifier mon statut; étant photographe et étant donc indépendant sous le régime de BNC et venant d’ouvrir des chambres d’hôtes, il fallait que j’ajoute et modifie mon statut. A ma grande surprise, on m’a signifié que je devrais suivre une formation hygiène alimentaire sur 14h malgré que je ne propose pas de table d’hôtes, puisque j’assure seulement les petits-déjeuners.
    Pourriez-vous m’éclairer à ce sujet avant que je ne débourse 360€ peut-être inutilement…
    Merci d’avance

  27. Remerciement tardifs, mais sincères.
    J’ai eu beaucoup de mal à trouver une réponse à la question des formations obligatoires pour les chambres d’hôtes/tables d’hôtes.
    Heureusement, que vous êtes là.
    Encore merci à vous.

  28. Bonjour, selon la note de service DGAL du 30 janvier 2012, les tables d’hôtes doivent répondre à un certains nombres de critères pour ne pas entrer dans le champ d’application de la formation obligatoire.
    Par exemple servir le repas à la table familiale, proposer un seul menu composé d’ingrédients du terroir ou encore offrir une capacité d’accueil limitée à celle de l’hébergement.
    Bref, tout ça pour dire qu’il faut connaître les petits détails de la réglementation.

  29. bonjour
    Les tables d’hôtes n’ont pas l’obligation de suivre la formation hygiène.
    Ceci étant, cela permet de mieux comprendre les risques liés à la préparation des repas et donne des éléments de bonnes pratiques. Si vous choisissez de suivre ce stage, le mieux est de trouver un organisme qui propose une formation adaptée aux petites structures comme les tables d’hôtes ou les petites auberges.

  30. Bonjour,

    Je vais ouvrir des chambres d’hôtes avec tables d’hôtes, je sais que le permis d’exploitation est obligatoire pour la table d’hôte servant de l’alcool, mais est-ce que la formation  » Les bonnes pratiques d’hygiène en restauration / HACCP » est elle aussi obligatoire? comme me le conseil le conseil général?
    Je vous remercie de votre réponse.

  31. Bonjour,

    je souhaite ouvrir des chambres d’hôtes et je me heurte à l’éternel problème de l’information la plus concise. Dans ce blog vous indiquez que pour une activité de chambres d’hôtes avec table d’hôtes une formation réduite à une journée serait suffisante. Cette formation donne-t-elle l’équivalent de ce qui est appelé par ailleurs « Licence petite restauration » qui permet de servir des boissons alcoolisées (vin) lors des dîners ?

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.