Quand on cherche une maison pour y faire une activité d’hébergement touristique, que ce soit chambres d’hôtes ou gîtes / meublés de tourisme, on peut se poser la question d’acheter une maison d’hôtes en activité.

Chaque année des propriétaires  arrêtent leur activité. Retraite, décès, maladie, mutation du conjoint ou changement d’activité sont autant de raisons, comme dans toute activité économique. Certains exploitants  ferment mais continuent à habiter leur maison, dans ce cas bien sûr pas de marché immobilier. D’autres vendent leurs gîtes et chambres d’hôtes souvent parce qu’ils n’ont plus besoin d’habiter une si vaste propriété.

Qu’acheter ?

Sur ce marché très spécifique de la vente de chambres d’hôtes et gîtes, on peut vraiment parler de niches, il y a des offres différentes. Certains vendent l’immobilier nu, d’autres  proposent en plus la reprise du mobilier et de l’équipement, jusqu’au moindre élément de décoration – on se doute bien qu’ils n’ont pas forcément besoin dans leur future vie de plusieurs grands lits et meubles de salles de bains. Enfin, il y a ceux qui veulent en plus vendre leur fonds de commerce parce qu’ils ont développé une activité économique et une clientèle.

Parmi les porteurs de projets, certains ont besoin de déménager pour créer leurs chambres d’hôtes et/ou gîtes. Acheter des chambres d’hôtes en activité a des avantages, notamment, on gagne du temps et on s’évite de gérer des travaux lourds par exemple pour la création des sanitaires.

Il appartient aux créateurs bien sûr d’estimer le juste prix du marché immobilier à l’endroit où ils prévoient d’acheter une maison pour créer leur hébergement touristique. On peut aussi  calculer le prix du mobilier revendu selon son état et l’investissement qu’il aurait fallu mettre pour un achat neuf. Même si c’est un exercice pas si facile à faire, c’est maîtrisable.

Comment estimer la juste valeur du rachat de  l’activité en cours ?

Personnellement, je me poserai une question sur la question du rachat du fonds de commerce : est-ce que vous allez rentabiliser l’argent investi, par rapport à un démarrage à zéro de l’activité avec la même somme ? Autrement dit, pour la même somme investie soit en rachat de fonds de commerce, soit en  faisant connaître vous-même votre activité, est-ce que vous allez générer le même chiffre d’affaires ?
Mais attention, je prendrai quand même en compte que l’activité est fortement liée à la personnalité du loueur et que rien ne dit que les habitués resteront tous.  Ensuite, j’étudierai la e-réputation de la maison d’hôtes, s’il y a des mauvais avis, ne souhaitez-vous pas changer ? Et ai-je besoin d’ajouter que ma seule réponse quand on me pose la question est que je ne travaille que sur une comptabilité officielle et déclarée aux impôts, le reste n’étant pas vérifiable n’a pas de valeur !

Il existe d’autres aspects à prendre en compte.