Faut-il faire table d’hôtes ?

  • Pour : du chiffre d’affaires supplémentaire et un atout pour remplir les chambres d’hôtes, de la convivialité
  • Mais : du travail et des horaires allongés

Proposer la table d’hôtes, cette question revient régulièrement lorsque je croise des créateurs de chambres d’hôtes. En fait, je ne poserais pas la question comme cela. Je prendrais en compte tous les paramètres et les options possibles avant de décider de faire ou pas table d’hôtes.

Table d’hôtes ou pas ?

La table d’hôtes est un élément important dans un projet de création de chambres d’hôtes car cela va jouer sur tout le reste. Cela suppose en effet de s’équiper en fonction, de s’organiser, de réfléchir à ses menus, à ses prix… On peut proposer des menus simples avec des produits locaux dans une ambiance décontractée à un prix très accessible, on peut aussi servir des plats sophistiqués avec des aliments recherchés et à un prix plus élevé. Toutes les options sont possibles, cependant il faudra faire des choix en cohérence avec son hébergement et les prix de ses nuitées. Autant donc y penser un peu avant d’ouvrir ses chambres d’hôtes, même si on ne prévoit pas de faire table d’hôtes ou pas tout de suite et pas tous les soirs. Une certitude, la table d’hôtes ne s’improvise pas, il va falloir penser organisation et logistique.

Premier aspect qui rejoint le “faut-il”, quelle est l’offre de restauration autour de chez vous ? C’est clair que s’il n’y a rien dans les 20 kilomètres autour, il va être difficile de ne pas nourrir vos hôtes, peu de personnes apprécieront de devoir refaire de la route pour le dîner, cela risque même de détourner de vos chambres d’hôtes.

Aimez-vous cuisiner ? Si la réponse n’est pas enthousiaste, évitez la table d’hôtes, en tout cas tous les soirs. Vous vous épuiserez rapidement et cela s’en ressentira dans la qualité des mets comme dans l’ambiance autour de la table.

Suis-je obligé de faire table d’hôtes tous les soirs ?

Si vous décidez de vous lancer et de faire table d’hôtes, vous n’êtes pas obligé de la faire tous les soirs.
Il est en revanche important d’être clair quant aux informations fournies. Soit vous indiquez que vous faites table d’hôtes certains soirs uniquement, par exemple les week-ends, soit qu’il faut réserver par avance, soit vous indiquez juste un prix de vente sans autre précision, ce qui peut signifier que vous êtes prêts à faire table d’hôtes quel que soit le jour, la période de l’année et le nombre de convives. Dans ce dernier cas, mieux vaut indiquer clairement qu’il y a une table d’hôtes possible tous les soirs toute l’année.
Surtout, ne créez pas de déception chez vos visiteurs. Ceux qui ont réservé votre maison d’hôtes parce qu’ils souhaitent partager un repas avec les habitants peuvent être déçus si, une fois sur place, vous leur dites qu’il n’y a finalement pas table d’hôtes. Certains hôtes choisissent la maison pour la table d’hôtes, ce n’est donc pas juste le problème de leur indiquer à la place une bonne adresse de restaurant.
Dans tous les cas, demandez une réservation au moins 24 heures à l’avance pour vous organiser, cela se pense pour l’afficher en ligne sur le site internet et dans la réservation en ligne.

Quelle table d’hôtes pour ma maison ?

Penser sa table d’hôtes, réfléchir aux menus, à la vaisselle et à la décoration de la table, à la logistique, à l’organisation…, tout ceci est important et doit être pris en compte assez tôt. Cela peut conditionner l’organisation de la cuisine ou le choix des équipements. Cela fait partie intégrante de votre projet de maison d’hôtes.

Il y a tant de tables d’hôtes possibles. Lorsque je discute avec des créateurs de chambres d’hôtes, je trouve qu’ils ont souvent une idée précise de la décoration de leurs futures chambres d’hôtes ou des activités thématiques qu’ils mettront en place, mais peu ont réfléchi en détail à ce que sera leur table d’hôtes. Etonnant pour un pays où la gastronomie et les repas ont une place de choix tant vis-à-vis des Français que par rapport à nos visiteurs étrangers. Etonnant aussi car la table d’hôtes est un excellent moyen de donner une identité à ses chambres d’hôtes.
Bio, végétarienne, de terroir, familiale, revisitée, avec des produits locaux, dressage de table traditionnel ou original, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. Selon votre savoir-faire, vous pouvez vous orienter vers des repas simples avec des produits du terroir et des plats familiaux ou aller vers la gastronomie avec des recettes plus élaborées et des ingrédients plus originaux. Il y a une très grande variété de choix. 

On n’est pas obligé de rester dans le repas à la française avec nappe damassée et la trilogie entrée/plat/dessert, plein de solutions sont possibles. Ce qui est important, c’est de donner une identité à sa table d’hôtes, identité et prix cohérents par rapport aux chambres d’hôtes et à la maison en général.

Un atout charme

Même si le chiffre d’affaires est limité, une table d’hôtes peut aider à remplir une maison ou à rallonger les séjours. Elle peut devenir l’atout majeur qui va fidéliser des hôtes trop contents de venir régulièrement à votre table d’hôtes découvrir le nouveau menu et repartir chez eux avec quelques produits du terroirs qu’ils auront goûtés sur place.

Ne surestimez pas vos forces non plus car proposer un repas tous les soirs, c’est du travail en plus, beaucoup de travail en plus même. Il faut être en mesure de l’assurer tout en conservant santé et bonne humeur. C’est pourquoi, il faut bien réfléchir à la fréquence, à la formule et au type de repas avant de se lancer. Si cela est bien pensé, cela peut constituer un excellent atout pour votre maison d’hôtes et un moment de convivialité fort. Et les passionnés de cuisine peuvent se poser la question de proposer une table d’hôtes ouverte à l’extérieur, c’est un restaurant.

Cet article a été mis à jour en juin 2019

Publié par

Caroline Kyberd - Accueillir Magazine

Rédactrice en chef d'Accueillir Magazine, la presse des chambres d'hôtes et meublés de tourisme, j'anime aussi les formations pour ouvrir maisons d'hôtes, gîtes ruraux et meublés de tourisme. Retrouvez-moi sur https://www.accueillir-magazine.com

45 réflexions au sujet de « Faut-il faire table d’hôtes ? »

  1. Il me semble par ailleur que dans un gîte (donc un meublé de tourisme) il doit obligatoirement y avoir une cuisine. Puisque c’est sensé être une maison, un appartement ou un studio.

  2. Danièle,
    Nous sommes dans votre cas, ou presque …. 6 chambres et 3 meublés sur le même site et nous faisons table d’hôtes.

    Suite aux dernières circulaires du 23/12/2013 et du 22/06/2014 les services départementaux des fraudes sont venus vérifier notre fonctionnement.
    Un meublé, un gîte ou assimilé est une résidence secondaire louée sur une base journalière, hebdomadaire ou plus. Dés lors, les clients du meublé ne sont pas des hôtes, les recevoir à votre table d’hôtes est faire de celle-ci un restaurant de fait.

    N’hésitez pas à nous contacter.
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.