Déclarer ses chambres d’hôtes, les principales démarches

Votre score  

 

Publié par

Caroline Kyberd - Accueillir Magazine

Rédactrice en chef d'Accueillir Magazine, la presse des chambres d'hôtes et meublés de tourisme, j'anime aussi les formations pour ouvrir maisons d'hôtes, gîtes ruraux et meublés de tourisme. Retrouvez-moi sur https://www.accueillir-magazine.com

2 réflexions au sujet de « Déclarer ses chambres d’hôtes, les principales démarches »

  1. Bonjour Bergsma,

    La réglementation impose que la chambre d’hôtes soit située chez l’habitant. C’est pour cette raison qu’il s’agit le plus souvent de locaux d’habitation et non de locaux professionnels ou commerciaux. Ceci étant, il est possible de déclarer une partie du bâtiment, par exemple une dépendance qui abriterait les chambres d’hôtes, en tant que local professionnel. Sur le plan comptable et fiscal, la question est un peu différente. Il est possible d’imputer une partie des charges sur les comptes des chambres d’hôtes, par exemple la taxe foncière, en fonction des superficies dédiées à l’activité de chambres d’hôtes. Il paraît logique de calculer une quote-part sur l’ensemble du bâtiment et donc d’inclure un pourcentage des pièces communes, tout dépend de la configuration des lieux.

  2. Bonjour,
    D’abord je veux savoir quelle partie de mon habitation principale doit-je déclarer locaux professionnels, les chambres d’hôtes que je veux louer seulement, ou toute partie à la quelle des personnes hébergées ont accès (salon, couloir, entrée) et toute partie utile pour l’activité (ma cuisine).
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.