En ce moment, quand on dîne entre amis, on parle beaucoup vacances, de toutes les façons, c’est à peu près le seul sujet qui ne risque pas de nous déprimer.  Ou presque : samedi soir, ras le bol chez un couple. Impossible de trouver une chambre d’hôtes !

Pourtant ce sont les candidats idéaux.
– Couple sans enfant donc une seule chambre pas familiale
– sans aller dans le luxe, budget pas trop serré
– recherchant une chambre d’hôtes pour quatre à cinq jours
– dans un département donné mais sans être fixé sur une destination précise.

Le problème :  »  En fait cela nous prend trop de temps et on n’en a pas car on rentre tard du travail. La journée, pas le temps de chercher ou de téléphoner ou alors on téléphone le soir ou le week-end et on dérange. On envoie des mails mais pas de réponse. On ne voit pas les disponibilités en ligne, on ne sait pas très bien comment trouver les chambres d’hôtes, c’est trop confus sur le net. Alors finalement, on va passer par une centrale de réservation hôtelière et aller à l’hôtel  » !

D’accord c’est le mois d’août et la pleine saison, mais je suis sûre qu’il y avait des chambres d’hôtes disponibles qui auraient été heureux de les accueillir.
Et en fait quelque soit la période de l’année, ce n’est pas évident de trouver une chambre d’hôtes  si on s’en prend à la dernière minute.

Un des problèmes, c’est le manque de lisibilité de l’offre internet, le nombre de sites internet, d’intermédiaires dans le tourisme, entre labels, annuaires, offices de tourisme, CDT, etc.
L’autre, c’est qu’être propriétaire de chambres d’hôtes, c’est courir après le temps et qu’à la haute saison on reçoit des dizaines de demandes, alors on ne répond pas tout de suite à ses mails, voire on ne répond pas si on n’a pas de chambre disponible.

Que faire ? Le propriétaire installé ou le créateur ne peut pas grand chose à la confusion du net qui fait qu’on trouve sur la requête « chambre d’hôtes » des centaines de milliers de réponses.

Mais un créateur peut réfléchir à guider ses futurs hôtes en mettant ses disponibilités sur le site, voire en favorisant la réservation en ligne, en mettant un lien vers sa centrale de réservation (label ou CDT ou office de tourisme) si il y a adhéré.
Ou si il ne veut pas indiquer ses disponibilités, en programmant des mails de réponse  automatique ou même son répondeur qui indiquent si la maison est complète et éventuellement le numéro de la centrale de réservation locale.
En s’équipant d’un smartphone pour répondre le plus souvent possible en ayant préparé ses réponses type et donné les numéros des chambres d’hôtes voisines, en connaissant les disponibilités de ses voisins, en faisant une petite association locale qui permet d’avoir toujours quelqu’un qui répond… Il y a plein d’idées même s’il n’y a pas une solution idéale.