Réussir la communication des chambres d’hôtes, c’est avoir un message fort

Depuis six ans qu’Accueillir Magazine informe, conseille et accompagne les propriétaires de chambres d’hôtes, nous avons discuté avec des dizaines de porteurs de projet, y compris pendant nos stages de formation. La très grande majorité des questions porte sur les réglementations liées aux chambres et à la table d’hôtes, la fiscalité et le statut juridique. Logique, nous vivons dans un pays trop compliqué sur le plan administratif, il faut être dedans au quotidien pour y comprendre quelque chose.
En deuxième position, il y a le questionnement sur le taux de fréquentation, parce qu’il est difficile de récupérer des statistiques précises et qu’estimer le taux de fréquentation possible, c’est un des  critères qui permet de faire la simulation du chiffre d’affaires et du budget et qui va être communiqué au banquier pour négocier le prêt de l’achat de la maison d’hôtes et / ou des travaux.
Jusque là, rien que de très normal, mais je suis surprise d’avoir peu de questions sur comment je vais faire connaître mes chambres d’hôtes, et encore moins voire pas du tout sur quelle va être ma communication ! Or la façon de  communiquer sur les chambres d’hôtes va être une des clés pour augmenter le taux d’occupation.

S’il est important de ne pas faire d’erreur majeure sur le plan réglementaire, encore moins sur l’achat de la maison, – parce qu’on peut corriger ou rectifier beaucoup de choses, sauf la maison -, il est tout aussi vital de se demander comment faire connaître ses chambres d’hôtes  pour que des hôtes les trouvent et y viennent, versus avoir un chiffre d’affaires.
Le raisonnement classique, c’est en gros avoir un site internet, une inscription dans quelques annuaires, adhérer -ou pas – à un label et passer à l’office de tourisme. Jusque là, pas d’erreur. Oui, mais !

Tout cela, ce ne sont que des moyens en communication. Ce qui manque, c’est le message, la vraie communication. Or des chambres d’hôtes, c’est un accueil chez l’habitant, un moment de vie, une rencontre, une expérience, de futurs souvenirs. Et de moins en moins, je vois cela sur les sites internet. Ils sont bien faits, techniquement, jolies photos, peut-être même bien référencés. Mais ils sont aussi de plus en plus anonymes, on ne voit même plus les noms et prénoms des propriétaires des chambres d’hôtes, encore moins leurs visages, on ne sait pas qui ils sont, ni pourquoi ils ont ouvert des chambres d’hôtes, ce qu’ils vont m’apporter quand j’irai chez eux. Un soir de nostalgie, je me suis presque prise à regretter le bon vieux temps, pas si éloigné, où les propriétaires de chambres d’hôtes – et nous tous d’ailleurs – bricolaient un premier site internet en pages perso. Parce que c’était eux qui les faisaient et qui y mettaient leur personnalité.

Faire faire son site internet, bien sûr, tout le monde ne va pas mettre les mains dans le cambouis informatique. Choisir un prestataire compétent qui va créer le site internet et qui en plus connaît les chambres d’hôtes et le tourisme, il y en a, j’en connais. Mais seuls vous, créateurs et propriétaires de chambres d’hôtes, pouvez expliquer ce que vous avez à dire, en quoi vos chambres d’hôtes sont différentes, en quoi venir chez vous va être exceptionnel, en quoi en tant qu’hôte, je m’en fais une joie à l’avance, je passe un moment fort chez vous, je m’en souviens, j’ai envie d’y revenir et je les conseille à mes amis.
Bref en quoi vos chambres d’hôtes sont uniques, exceptionnelles et pas juste un hébergement pour dormir. Alors, ce message, pensez-y, c’est le projet de vie auquel vous avez consacré plusieurs années pour accueillir chez vous des hôtes et les rendre heureux, les émotions que vous allez leur faire vivre.

Publié par

Caroline Kyberd - Accueillir Magazine

Rédactrice en chef d'Accueillir Magazine, la presse des chambres d'hôtes et meublés de tourisme, j'anime aussi les formations pour ouvrir maisons d'hôtes, gîtes ruraux et meublés de tourisme

5 réflexions au sujet de « Réussir la communication des chambres d’hôtes, c’est avoir un message fort »

  1. Bonjour,
    chargée de la communication d’une maison d’hôte de luxe que nous ouvrons début juin. j’ai fait le tour, de toutes les agences de voyages sur mesure, j’ai bien sur un site internet avec de superbe photos. Mais la les idées viennent à manquer! J’aimerais trouver un moyens de communication qui touche le maximum de client potentiel?. Sachant que a coté de sa on développe une société d’oenotourisme.Ainsi nous proposons a nos clients des dégustations commentés, des visites… Merci pour vos réponses et pour ce site.

  2. Voici quinze ans que nous sommes ouverts et nous avons créé seuls notre premier site. Nous avons doublé notre taux de fréquentation ! cependant, il est important de ne pas dormir sur ses lauriers, c’est pourquoi aujourd’hui nous venons de refaire à nouveau nous-même notre site et nous y avons joint un blog : http://uncoeurenflandre.canalblog.com et une page Facebook
    De nombreuses personnes nous ont dit que c’est cela qui avait fait la différence. Nos critères étaient qu’il soit beau, que notre personnalité soit perçue, que ce qui nous tient à coeur, nos activités apparaissent et parfois une petite note d’humour, ainsi notre photo n’apparait pas où on l’attend (elle est placée parmi celle des animaux avec un petit commentaire). Il est très difficile de ne pas suivre la mode, tout comme dans la déco de la maison d’ailleurs (là je suis hors sujet, mais je suis un peu fâchée : de plus en plus souvent les chambres mises en avant sont faites selon un même modèle : déco à la mode ne justifiant pas toujours les prix de plus en plus exhorbitants). Cependantn dans les sites, pour l’accueil et pour l’ambiance, il me semble que l’essentiel reste l’authenticité et la convivialité et que c’est cela qui permet d’assurer dans le temps.

  3. C’est vrai que souvent je zappe un site où je ne peux savoir « qui est derrière » (photo, nom ou prénom) car je ne peux m’y projeter.
    Mon agence internet m’a laissé la tâche d’écrire mes textes, de faire mes photos afin que je m’approprie mon site internet. Et j’avoue que sur vos conseils, j’y ai apporté de nombreuses modifications, d’informations manquantes…et n’ayant assez de place, j’ai fait un autre site internet pour parler des « à côtés ». Et certains de mes hôtes sont amusés de notre parcours (même si tout n’est pas dit). J’ai aussi crée une page sur Facebook afin de poster de temps en temps des nouvelles brèves en évitant de faire le forcing.

  4. A mon avis cela rejoint le fait que l’on travaille beaucoup l’offre et il est plus difficile de travailler la demande émanant du client. Il y a des attraits qui correspondent au produit « chambres d’hôtes » mais ensuite comment le client va me découvrir particulièrement et m’apprécier alors qu’il ne me connait pas et ne savait pas que j’existais. Le plus beau produit, la plus belle offre peut rester sans suite sans la demande…

    Philippe

  5. Nous découvrons chaque jour un peu plus, au contact de nos hôtes, que nous vivons dans une société où le service, l’accueil, la gentillesse, un sourire disparaissent peu à peu. Des guichets automatiques au super-marché, à l’hôtel, à la gare. Des achats en ligne, … Même les stations-service ne proposent plus de … service.

    C’est cet accueil humain qui attire, plait et fait revenir dans les chambres d’hôtes. Recevoir ses hôtes comme ses amis, dîner ensemble, rigoler, refaire le monde.
    C’est ce que nous vendons en premier !

    Le site Internet doit le faire sentir et c’est effectivement rare dans les sites proprets créés par des professionnels : 5 ou 6 pages aseptisées à la va-vite.

    Un peu de vie, bon sang!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.