Chambres d’hôtes, qu’est-ce qui vous différencie d’un hôtel ?

Je précise tout de suite qu’il ne s’agit pas d’opposer deux formes d’hébergements, il y a des hôtels qui ont une accueil, une rencontre, une qualité comme il y a des chambres d’hôtes qui ne l’ont pas. Ma réflexion ne porte pas nom plus sur les réglementations largement débattues par ailleurs sur le blog. Mais d’interpeller les chambres d’hôtes sur leur identité profonde, dans le discours politiquement correct à la mode, je suppose que je devrais parler de l’ADN de la chambre d’hôtes.

La chambre d’hôtes, c’est l’accueil et la rencontre, certes mais une fois qu’on est arrivé sur la propriété car avant ?

Ce week-end, je suis passée de l’autre côté, j’ai pris ma casquette de cliente de chambres d’hôtes ou plutôt, j’ai regardé les autres chercher une chambre d’hôtes au lieu de leur donner immédiatement mes bonnes adresses. Ah oui, j’ajoute, la règle était “interdiction de passer par des annuaires”, il fallait trouver sa chambre d’hôtes en direct. Donc on a abouti sur plusieurs sites internet de maisons d’hôtes.

Dans la très grande majorité, je n’ai jamais pu savoir chez qui on allait arriver et parfois je ne sais même pas le nom des personnes qui habitent cette maison car l’adresse indique uniquement un nom de maison. Et pourtant aller en maison d’hôtes, c’est une rencontre. Et puis on a le droit d’être un peu attentif à se retrouver chez des personnes avec qui le courant passe ou qui donnent envie de recevoir, à anticiper une rencontre, à partager des bons plans.

Si on vient chez vous uniquement parce que la maison est bien placée et que le prix convient, qu’est-ce qui vous différencie d’un hôtel ? Qu’un propriétaire puisse avoir envie de ne pas se mettre en avant, de ne pas mettre sa photo, je peux comprendre. Mais pourquoi au moins ne pas expliquer dans un texte pourquoi vous ouvrez cette maison, ce que vous voulez offrir à vos hôtes ? Une maison d’hôtes, tout le monde est d’accord pour dire que c’est avant tout une aventure humaine, pourquoi vos sites internet qui sont le reflet de votre maison sont-ils aussi anonymes et impersonnels ?

Publié par

Caroline Kyberd - Accueillir Magazine

Rédactrice en chef d'Accueillir Magazine, la presse des chambres d'hôtes et meublés de tourisme, j'anime aussi les formations pour ouvrir maisons d'hôtes, gîtes ruraux et meublés de tourisme. Retrouvez-moi sur https://www.accueillir-magazine.com

13 réflexions au sujet de « Chambres d’hôtes, qu’est-ce qui vous différencie d’un hôtel ? »

  1. Bonjour,
    La différence entre hotel et chambres d’hôtes se résume t elle à l’accueil?
    Nous avons séjourné dans une chambre d’hôtes près de St Malo: accueil chaleureux de la propriétaire qui nous présente les lieux: l’accueil avec son petit coin salon, la salle des petits déjeuners, la terrasse puis notre chambre.Le lieu de vie des propriétaires se trouve au dernier étage donc bien distincte du reste de la maison. Cela s’apparente plus à un hotel sympa …..
    D’autres “chambres d’hôtes” proposent des chambres ( pas forcément dans le batiment d’habitation des propriétaires), des gites, des cabanes ou roulottes avec bien sûr le spa, la piscine, la salle de jeux ou de musculation, ect…..
    Peut on encore appeler cela des chambres d’hôtes?
    A mon avis, non!

  2. Chambre d’hôtes ou hôtel ?
    Je viens juste de lire votre article et il correspond bien à notre manière de voir.
    Il y a 3 semaines, j’ai créé sur notre site une page spéciale présentant notre famille. Je l’ai volontairement placée avant celle des chambres et de la maison..
    Même si nos hôtes ne restent souvent qu’une nuit, en faisant une étape sur l’autoroute A6, ils préfèrent notre accueil à celui de l’hôtel près de l’autoroute..

  3. Anne ,
    Comme promis dans nos échanges mails, je passe vous voir dès que possible et vous fais part .. de mon expérience …positive…

    A bientôt…Joëlle

  4. Anne,
    En ce qui concerne la présentation de CH sur internet, ne comptez pas sur un site propre au début (personne ne le trouvera sans le connaitre) pour vous faire connaître. Si l’office du tourisme n’est pas éfficace, il reste à trouver/organiser une initiative privée. Regardez http://www.camargue.fr , c’est assez horrible, ringard et basique mais ça marche de tonnerre pour tous ceux repertoriés et le prix est très abordable. Si ça n’éxiste pas pour votre région, tout ceux dans le tourisme ont intérêt à trouver quelqun pour le faire. Je vois que Lorraine et CH dans Google ne donnent pas grand chose.
    Le problème du TGV Est, est que ça n’aide en rien pour faire venir les gens du sud. D’avignon, d’Aix ou de Marseille, il est plus rapide et pratique d’aller à Londres (changement à Lille) ou même Bruxelles/Amsterdam (pas de changement) que Metz, Strasbourg ou Luxembourg. Une ligne “directe” était prévu mais … plus rien?

  5. Bonjour,

    Juste en passant par là, petit complément….de constatation,en vrac, la lorraine étant proche de l’Alsace si riche en histoires , en cultures , en natures , en traditions….les hôtes que je reçoit ont vite fait de déborder vers la Lorraine sans forcément y séjourner…d’ailleurs je guide mes hôtes aussi dans ces directions une des raisons …quand au web l’on peut constater que de suivre les mouvances , n’est pas toujours utile…me concernant le choix tiens en générale à bien autres choses que ce qui est énoncé… et je demande ouvertement à mes hôtes de ne pas faire de commentaires sur les annuaires…sachant que je trouve cela de l’ordre de l’intimité ….et puis il y a tellement de chambres d’hôtes qui sont des vitrines de magazines, ou qui fonctionnent comme de l’hôtellerie détourné…que cela devient difficile pour tout le monde …de s’y retrouver…Il y aurait de quoi écrire un livre ….ce qui est à l’étude d’ailleurs…. bonne journée Joëlle

  6. Bonjour Anne
    ce sont les régions et départements et OTSI qui ont pour mission de promouvoir une région. Le problème est que parfois ils n’ont pas de budget et il est difficile de créer le tourisme dans une région qui n’a pas cette culture. La Lorraine commence à communiquer sur le tourisme, mais c’est celle du TGV parce que c’est vrai qu’il a mis la Lorraine à deux heures de Paris et du coup plus proche du reste de la France.
    Je vous propose déjà une page dans https://www.jaimelesmaisonsdhotes.com/ , parlez de votre belle région et de votre maison et envoyez-moi quelques photos. Et dans notre tour de France, on passera faire un reportage pour https://www.accueillir-magazine.com/

  7. Nous venons juste de nous parler au téléphone. Je découvre votre blog et je m’empresse de vous proposer de vous rendre sur notre site. Il est, me semble-t-il, plutôt personnalisé, mais, de ce fait, un peu long à consulter pour ceux qui sont pressés… Comment satisfaire toutes les attentes?
    Voilà pour le contenu du site, maintenant en ce qui concerne le problème du référencement:il s’effectue en priorité par régions, quelque soit le portail qui nous héberge. Et, à part les connaisseurs… qui auraient l’idée de chercher une villégiature en Lorraine?
    Nos politiques locaux commencent à se pencher sur le problème (jusque là la Lorraine vivait essentiellement de l’industrie),mais comment convaincre les vacanciers qu’ils peuvent découvrir des merveilles en Lorraine?
    Si vous pouviez nous aider à mieux faire connaître notre belle région extrêmement diversifiée ce serait formidable!
    Tous ceux qui viennent sont éberlués de ce qu’ils découvrent et ne manquent pas de le faire savoir autour d’eux. Si on pouvait, un peu, accélérer le bouche à oreille, on ferait plus d’heureux…

  8. Bonjour Michael,
    je suis d’accord avec vous sur un point : il faut que l’internaute trouve très rapidement, je dirai même immédiatement les informations qu’il cherche et donc le côté pratique : nombre de chambres d’hôtes, tarifs, localisation précise, plan d’accès, etc. sont indispensable. Le web est un média exigeant à qui on accorde très peu de patience.
    Autre point sur lequel je vous rejoins : pas forcément utile de mettre beaucoup d’argent dans un site internet très sophistiqué, ce qui compte, c’est la navigation et le référencement de son site.
    Mais ensuite, l’internaute est multiple. Entre la personne stressée qui s’y prend au dernier moment et celle qui a le temps et pour qui chercher son prochain week-end en regardant différents sites et leurs photos est déjà un voyage, il en faut pour tous les goûts. Se demander chez qui on va aller est aussi une question en soi.

    Mais après tout s’il est bien un domaine où il faut garder son originalité, sa personnalité et sa touche personnelle, c’est bien celui des chambres d’hôtes. Alors il n’y a pas UNE bonne solution mais celle qui vous convient et 25% de progression de chiffre d’affaire, c’est la preuve que vous avez trouvé votre fonctionnement. Félicitations.
    Caroline

  9. Je vous laisse libre de juger de notre site, anonyme, mais je peux répondre le pourquoi très rapidement. L’imaginaire compte a peine quand les gens font leurs recherches sur internet, le medium n’est pas fait pour ça, tout comme la télévision. La majorité des gens n’ont pas le temps de lire des paragraphes et des paragraphes d’explications sur le concept ou les gens, ils veulent pouvoir comparer les lieux et les offres rapidement. Ce qui compte le plus sont des photos claires et représentatifs. Nous en avons fait l’experience en reprennant l’ancien site au moment de l’achat. Cette année, nous avons 25% de réservations en plus pendant que le plupart discutent combien la crise fait chuter leur CA.
    Je suis d’accord en principe mais je trouve beaucoup mieux de personnaliser l’échange pendant la correspondence et non dans la publicité. D’ailleurs, d’un côté. il est tellement facile de présenter des textes trompeurs et de l’autre, pas tout le monde arrive a exprimer tout en mots. Finalement, il ne faut pas oublier a reflechir sur les frais assez importants qu’un site propre présente qui ne sont pas toujours justifiés si dejà vous êtes bien promu par des portails éfficaces.

  10. Merci de ce commentaire qui illustre parfaitement mon billet. La preuve qu’on peut donner une âme à un site internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.