Ne pas improviser la création du gîte ou meublé de tourisme

Internet regorge de conseils pour ouvrir un gîte ou un meublé de tourisme. Les sites, souvent à but commercial, vont vous expliquer que c’est très simple, qu’il y a de nombreux avantages fiscaux et qu’il suffit de faire quelques aménagements, puis d’inscrire la location sur leur site. Ils vont s’occuper de tout.

Une fois de plus, les conseilleurs ne sont pas les payeurs et ce ne sera pas eux qui assumeront les problèmes éventuels. Certes créer un gîte n’est pas très compliqué mais cela suppose un peu de préparation si l’on ne veut pas que cela devienne un cauchemar.

Tout d’abord, il faut être clair sur ses objectifs et ses attentes financières mais également sur l’énergie que l’on pourra y consacrer au quotidien, tant pour assurer la promotion, accueillir les locataires, effectuer le ménage et la gestion. Ensuite, il faut étudier les besoins, vérifier qu’il y a de la demande et se faire une idée des tarifs de location.

C’est à partir de ce moment que l’on peut réfléchir aux équipements qui doivent nécessairement être adaptés aux locataires qu’on souhaite séduire, à commencer par la configuration des lits, simples ou doubles et les équipements électro-ménagers. Et je rajoute parce que j’ai visité dernièrement trois biens mis « brut » en location, les travaux nécessaires et notamment l’électricité aux normes.

Et enfin, il y a les démarches juridiques, les obligations réglementaires, le régime fiscal, les questions d’assurance, le classement éventuel… Tout ceci suppose donc un peu de réflexion préalable.

N’oubliez pas également que vos futurs clients sont de mieux en mieux informés et que certains ne vous rateront pas en laissant des commentaires sur internet ou se plaignant aux services concernés si vous n’avez pas fait les choses dans les règles et que leur séjour se passe mal. Pensez aussi à vos voisins qui peuvent s’inquiéter de cette nouvelle activité et des nuisances éventuelles.

Comme toute activité, devenir loueur de meublé saisonnier ne s’improvise pas, renseignez-vous correctement et ne croyez pas aveuglement le premier site venu.

Publié par

Caroline Kyberd - Accueillir Magazine

Rédactrice en chef d'Accueillir Magazine, la presse des chambres d'hôtes et meublés de tourisme, j'anime aussi les formations pour ouvrir maisons d'hôtes, gîtes ruraux et meublés de tourisme

Une réflexion sur « Ne pas improviser la création du gîte ou meublé de tourisme »

  1. Bonjour,

    Nous avons repris un gîte en 2008 et créé un second en 2010, apparemment tout était simple et en ordre…

    Puis nous avons reçu un formulaire des impôts « impôts locaux, locaux d’habitation et à usage professionnel » nous demandant de déclarer l’organisation de la maison + gîtes. Ce que nous avons bien sûr fait.

    Nous venons maintenant de recevoir le cerfa 11921*03, intitulé « exercice d’une activité non-salariée indépendante relevant du CFE impôt »

    Ne sachant pas de quoi il retourne, nous avons contacté les impôts et je peux vous dire que c’est peine perdue.
    La responsable du dossier (chef des finances) ne sait pas nous renseigner à ce sujet, elle ne sait pas nous dire si c’est obligatoire pour nous (loueur meublé non-professionnel) et elle ne sait pas nous dire ce que ça implique…

    Le courrier est pourtant signé de sa main !

    La seule chose qui nous a été dite : cela nous donnera un numéro SIREN et nous ne payerons alors plus de taxe d’habitation sur les gîtes (locaux) mais une cotisation foncière des entreprises (ancienne taxe pro.) en lieu et place.
    Sans que cela ne change rien à notre imposition…

    Mais pourquoi faire alors ? Et bien on ne sait pas nous dire et on ne trouve aucune info sur le sujet.
    Tout ça pour vous dire que créer des gîtes, je ne sais pas si ça s’improvise mais l’administration, elle apparemment elle vous laisse vous débrouiller !

    Comme vous êtes spécialiste de ces questions, si vous avez une quelconque info ou une personne compétente à contacter… nous vous en remercions par avance.

    Bonne soirée,
    Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.