Bienvenue chez nous, qu’en avez-vous pensé ?

Pour ceux qui l’auraient ratée, TF1 a diffusé la semaine dernière une émission où des propriétaires de chambres d’hôtes se rencontrent et se jugent les uns les autres. Autant annoncer la couleur, depuis le départ j’ai de gros doutes quant à l’intérêt de participer, à la façon dont ça peut nuire à l’image des propriétaires. Mais j’ai attendu d’avoir vu les cinq volets pour en parler sur ce blog.

Un des problèmes, c’est  de comparer l’incomparable, la chambre d’hôtes est unique, les prix différents selon les régions, le prix du foncier et le choix fait par le propriétaire de son niveau de gamme et donc de ses équipements, on ne prétend pas avoir le même matelas dans une chambre à 50 euros que dans un tipi ou une chambre à 150 euros, mais c’était le le choix fait par la production.

Ensuite, le côté artificiel avec un montage, qui à dessein prend le pire pour créer de l’audience, les gens heureux n’ont pas d’histoire donc on amalgame les petites phrases critiques qu’on passe en boucle – au fait, message personnel à la production, nous ne sommes pas tous séniles, inutile en 40 minutes d’émission de rééditer deux fois les mêmes séquences, on s’ennuie franchement.

La voix off et la musique, cela crée quand même un côté kitch et artificiel qui n’existe pas dans la vraie vie, les mariatchis dans la chambre mexicaine, bof.

Enfin, est-ce qu’en tant qu’hôtes, vous traquez les défauts ? Non, vous arrivez zen pour profiter de vos vacances et c’est seulement si cela se passe mal que vous commencez à regarder ce qui ne va pas autour de vous, les avis de voyageurs en témoignent et il n’y a que les visiteurs mystères des labels pour déplacer les armoires, moi en tout cas je m’en passe en vacances.

Si j’ai bien regardé et là j’accepte me tromper car je n’ai pas non plus exploré le site de la chaîne, les coordonnées des propriétaires et le site internet de leurs chambres d’hôtes ne sont pas mis en valeur. Rectificatif après publication le même jour, les adresses et sites internet figurent bien. Alors on retrouve qui ils sont mais a-t-on envie finalement d’avoir chez soi des personnes qui viennent en “voyeur” parce que “vu à la télé” regarder s’ils trouvent des défauts à leur tour et pas ceux qui se sont dit “super ce coq au vin”, qui avait l’air franchement bon mais qui n’est peut-être pas au menu tous les soirs quand même.
En plus ces émissions risquent de passer en boucle pendant des années, on commence à connaître le recyclage sur la tnt. Imaginez revoir à la télé vos chambres qui n’existent plus parce que vous les avez réaménagées, votre petit déjeuner qui a changé, parce que la maison d’hôtes évolue en permanence alors que la pellicule reste figée.

Dommage aussi que on soit resté dans le bas du débat, et ce ne sont pas les propriétaires qui sont en cause, mais les choix faits au montage où on est quand même resté dans le basique. Si je prends Un dîner presque parfait, l’émission copiée de la concurrence, cela donne envie de faire la cuisine, là  je ne suis pas sûre que cela donne envie d’aller en chambres d’hôtes à des personnes qui ne connaissent pas le concept.

Ceci dit, les personnes sympa tirent toujours leur épingle du jeu et chez moi la gourmandise l’emportant toujours, j’ai noté les menus des tables d’hôtes, les confitures et le miel maison et les assiettes de fruit frais, ça avait l’air plutôt super bien.

Et vous qu’en avez vous pensé et le débat se continue sûrement sur Facebook.

Ajout fin 2013, nous avons écrit dans Accueillir Magazine une double page sur l’intérêt de participer à l’émission Bienvenue chez nous et les précautions à prendre pour tirer son épingle du jeu

Publié par

Caroline Kyberd - Accueillir Magazine

Rédactrice en chef d'Accueillir Magazine, la presse des chambres d'hôtes et meublés de tourisme, j'anime aussi les formations pour ouvrir maisons d'hôtes, gîtes ruraux et meublés de tourisme. Retrouvez-moi sur https://www.accueillir-magazine.com

16 réflexions au sujet de « Bienvenue chez nous, qu’en avez-vous pensé ? »

  1. Bon, j’assume, pour la première fois sur ce blog en 4 ans, je modère car les commentaires pour juger tel ou tel candidat ne m’intéressent pas. Ce blog a pour objectif de réfléchir ensemble à la chambre d’hôtes.
    Et puisqu’on a entamé une nouvelle diffusion par rapport au moment où j’ai écrit ce billet, je retiens cette semaine la passion pour l’histoire d’Alain et le sourire de Gisèle qui m’ont donné envie d’aller chez eux. Descendre en chambres d’hôtes, c’est aussi découvrir des passions qu’on ne soupçonnait pas et qu’on partage le temps d’un séjour et on en repart à chaque fois un peu plus riche humainement en ayant appris quelque chose. Je crois qu’ils ont ces qualités de partage et cette chaleur humaine.

    Et pour finir je clôture les commentaires, également pour la première fois. Désolée pour ceux qui avaient un témoignage à apporter. Pour les autres qui ont des jugements de valeur, les forums de l’émission sont là pour discuter.

  2. Bonjour à tous,
    Cette émission ne refléte en aucun cas l’esprit des chambres d’hôtes même les propriétaires sont discourtois (pour la plupart).
    Je me demande quel intérêt a un propriétaire de participer sauf à tuer son activité.J’ai été contacté pour participer par coyotte production, la boîte de C.Dechavanne et bien sur j’ai refusé.
    Je crois sincérement que les propriétaires se sont faits avoir, Dechavanne risque d’avoir des soucis de recrutement dans les semaines à venir.

  3. La production est de Christophe Dechavanne il n’y a pas à s’étonner de la daube qu’il nous sert . On ne peut pas demander à un personnage sans aucune éducation, mal élevé, grossier et prétentieux de créer du chic, du beau, du sympa. Car un âne ne peut pas devenir un alezan.. Dommage car nous attendions beaucoup, car pouvoir choisir une région, un concept original ou classique étaient sympathiques. Heureusement qu’il ressort quelques endroits agréables.

  4. Je lis vos commentaires et je suis surpris de constater que
    tout le monde a des leçons à donner, rien est bien, et toute specificite nouvelle est suspecte et gênante.
    Nous sommes descendant des tribus gauloises, maintenant nous avons nos assistes qui fleurissent, les responsables ont souvent le parapluie et les valeurs fondamentales s’en vont
    comment voulez vous dans ce capharnaum ne pas pensér à une décadence de pensées, cette mission est une représentativité de vous, de nous alors si vous n’êtes pas d’accord AGISSEZ
    mais arrêter de blablater pour remplir des feuilles blanches accueillir magazine en tête.

  5. Bravo pour l’analyse Caroline, et un grand coup de g…: STOP ! approchés pour la saison 1 et déjà pour la saison 2 il y a quelques jours, c’est un NON catégorique, pas peur de la critique, constructive elle est toujours utile, mais faire passer de la téléréalité pour une émission ” jeu le meilleur gagne” et se retrouver dans la ferme célébrité c’est trop ! Je doutes que la prod ai pensé à tous ceux qui vivent leur maison d’hôtes, et non qui veulent en vivre, à tous ceux, les autres, qui n’ont pas “joué” qui vont se retrouver confrontés pour un bon moment à ce petit jeu de délation clef de voûte de l’émission, par des hôtes qui voudront “faire comme”, qui auront parfaitement capté les détails qui feront mouche dans leurs réclamation, je promet de beaux jours aux labels qui devront faire face à une pluie de revendications désormais jugées normale car vues à la télé qui comme chacun le sait détient donc la vérité, et nous propriétaires qui devront passer un temps infini que nous préférons accorder à nos hôtes à justifier de tel ou tel problème qui avant cette émission n’en étaient pas… les réservations estivales ont commencés de bonne heure cette année, et déjà le marchandage apparaît, pas pour faire face aux conditions économiques, non, pour essayer de faire comme…Aurons-nous l’envie de sans cesse argumenter face aux récriminations dés la réservation durant longtemps ? j’en doute, mais nous pourrons toujours essayer de renvoyer vers la prod nos hôtes qui se sont pris au jeu ? : boeuf@coyote.frmarechal@coyote.fr il serait intéressant de voir comment eux réagiront !!!

  6. nous adorons cette emission mais ne pouvant pas etre là chaque jour a cette heure on voudrait bien que ces emissions soient rediffusees . merci

  7. bonjour,
    je suis entièrement d’accord avec l’édito de Caroline kyberg. Cette émission de TF1 qui partait d’un bon concept : proposer au public de découvrir les prestations de chambres d’hôtes sélectionnées était novateur et intéressant mais ce qui ne va pas du tout c’est l’esprit de compétition acharné entre les propriétaires qui se jugent les uns les autres, ca n’a aucun sens et ca donne peu de crédibilité au principe des chambres d’hotes. il y a évidemment des prestations très inégales et des gens qui ne peuvent pas concourir dans la même catégorie : car un manoir breton ou chateau second empire dans l’Ardèche n’ont absolument rien à voir avec des tipis ou des tantes en formes de bulle qui elles font plus songer à du camping ! l’attitude ce certains propriétaires est tout simplement effrayante et contre-productive : moi je n’irai jamais dormir chez Pierre et Sabrina ANTOINE (Vaucluse) ni chez les bulleuses (bouches du Rhone)qui sont persuadés de mieux faire que tout le monde alors que leurs prestations et accueils sont franchement minables ou laissent à désirer ! (toilettes sèches, TV des années 80, SDB très vétuste, poussière dans les chambres, repas ordinaire, prix exorbitant, etc), on sent vraiment les gens qui veulent faire de l’argent avec les chambres d’hôtes …et ceux qui privilégient la convivialité, la chaleur humaine, le gout de recevoir, et les loisirs pour leurs invités (les bretons Loic et Marie Laure, ou bien Dominique Capel dans l’Eure et loire, ou encore Eric et Marie Chabot dans l’Ardèche : eux ont tout compris de l’esprit “chambre d’hôtes !

  8. Bonjour à vous tous,

    Je viens de lire votre article ainsi que tous vos commentaires. Au moins l’émission ne laisse pas insensible et nous notons toutes vos remarques qui sont un retour précieux.

    Si vous voulez continuer à suivre l’émission et vous exprimer à son sujet, vous trouverez toutes les informations nécessaires et actualisées ici même : www. facebook.com/pages/Bienvenue-Chez-Nous-TF1-page-officielle/356655834352635

    Au plaisir.
    Bienvenue Chez Nous

  9. @Nuit d’un Jour, bien vu le coup de vouloir des animations avec vous, ce serait super, mais sauf à arrêter de dormir, difficile à faire. Ceci dit avez-vous pensé à l’activité ménage et lessive ?
    Et pas top effectivement si vos clients décident de payer ce qu’ils pensent justes.

    @Boré, oui les conversations risquent de tourner autour de l’émission, mais audience faible pour la première semaine et à une heure où peu de personnes ont le temps de regarder la télé, ça ne touchera pas tout tout le monde.

    @aucoinduberger, personne ne critique les propriétaires, et quand on ne connaît pas le système et ce type d’émission, il est légitime de vouloir valoriser la région et sa maison d’hôtes. Mais comme le dit si bien le Consulat de la Boirie, une émission de téléréalité n’est pas un reportage. Et comment rester naturel quand on a un cameraman assis sur son lit et qu’on doit faire comme si ?

    Je connais plusieurs propriétaires qui se sont lancés dans l’aventure pour promouvoir leur amour de leur pays et de leur choix de vie. Et au final, les personnes sympathiques les trouveront sympathiques.

    Mais quant au fait d’avoir incité les propriétaires à participer en leur disant qu’ils allaient assurer la promotion de leur maison d’hôtes et de leur accueil…

    Et puis 3000 euros de gain au regard de l’enjeu qui consiste à mettre en jeu son activité professionnelle et à y passer beaucoup de temps, c’est quand même très peu, même pingre. Au final si la prod avait dû louer les maisons d’hôtes pour y tourner, cela leur aurait quand même coûté très cher !

  10. Merci pour cette analyse aiguë et pertinente.
    La production de cette émission nous a tanné l’été dernier (au moins 3 appels et 6 emails !) pour participer à ce qui, de toute évidence, se profilait comme une sombre daube et qui a, sur ce point, parfaitement tenu ses promesses. Je suis étonné que des propriétaires de chambres d’hôtes aient pu envisager un seul instant que cette émission pouvait leur apporter une image positive. Sans même parler de l’image du secteur. Une émission de télé-réalité sur Tf1 n’est jamais un reportage journalistique mais toujours de la bouse cathodique !

  11. je partage vos interrogations et je me doute que les conversations en maison d’hôtes sur le sujet vont polluer (je mesure mes mots…)nos moments de convivialité.
    la prod recherche déjà les “clients ” pour une saison 2…
    ça sera sans nous.
    eh si c’était sans personne !…

  12. Bonjour Caroline,
    J’ai regardé l’émission avec grande curiosité et j’ai été un peu déçue.
    Ayant déjà participé à une émission de télé sur les chambres d’hôtes sur une autre chaîne et en ayant fait les frais, je voulai voir comment aller être traiter les pauvres propriétaires qui allaient participer.
    Déjà il faut savoir que lorsqu’on participe à ce genre d’émission on veut faire de son mieux. Et malheureusement du coup on est pas naturel et l’image qui en ressort n’est pas la nôtre.
    Je pense à cette pauvre propriétaire du gard qui semble très autoritaire mais qui j’en suis sûre doit être adorable.
    Déjà il aurait fallu que ce soit des clients qui jugent les chambres et pas des propriétaires entre eux.
    Maintenant les chambres ne sont pas comparables et les concepts non plus.
    Tout simplement parce que c’est bien ça le concept chambres d’hôtes c’est qu’aucune ne se ressemble car c’est l’âme du propriétaire, ses goûts, et non ceux des clients, et ce qu’il a voulu faire paraître dans ses chambres.
    Quand le client arrive, il aime ou il aime pas, après tout, tout est une affaire de goût personnel.
    En tant que propriétaire c’est à nous de mettre en valeur nos points forts et à composer avec nos points faibles.
    Des râleurs et des mécontents, il y en aura toujours…
    Demandez vous plutôt combien on investit ces propriétaires en argent, en temps personnel pour vous satisfaire…
    Et s’il vous plaît, soyez indulgents, respectueux, un merci, un sourire, et vous obtiendrez de ces propriétaires tout le dévouement que l’on doit attendre d’une chambre d’hôte.
    Ce n’est certainement pas en cherchant la petite tâche qui a sûrement été laissée par un autre locataire peu scrupuleux et irrespectueux que vous obtiendrez les faveurs de vos hôtes.
    Mettez vous aussi à leur place : auriez vous la patience de supporter les retards des clients, les remarques des clients, l’envahissement des clients, leurs non respect des régles pourtant affichées dans la maison, de sourire même si vous êtes fatiguée ou souffrante, ou de mauvaise humeur, après avoir nettoyée les chambres, laver le linge, repasser, passer des heures à composer des repas.
    Et le soir être dynamique, fraîche comme une rose et souriante.
    Il faut drôlement les aimer nos clients pour supporter tout ça………….et si on aime pas nos clients et bien on ne fait pas ce métier. Alors oui, on le fait tous différemment, et heureusement pour vous…..
    mais chez grand nombre de nous on le fait avec passion et amour et c’est ça le principal…
    Ca je vous le dit aucune émission de télé ne pourra vous le faire voir car c’est un moment de feeling à partager entre clients et propriétaires et cela ne peut être filmé.
    Pouvez vous filmer le bonheur ? non on peut en parler mais on ne peut le filmer…. Pouvez vous filmer ce sentiment de plénitude quand vous vous sentez dans un endroit que vous appréciez ? Il y a des moments qui ne seront toujours que dans notre coeur et pas à la télé, à nous de les découvrir…..
    Donc oui cette émission fera une bonne presse à certains vive les chtis qui ont gagné….non non je ne suis pas chauvin.
    et désolée pour ceux qui malgré toutes leurs bonnes intentions passeront mal avec cette émission.
    Encore un point : avant de critiquer parce qu’il n’y a pas la télé il faudrait connaître les raisons ?
    Parler de toutes ces taxes qui nous tombent dessus comme la SACEM.
    Et puis dans une chambre à 150 euros on peut mettre une télé en plus, vu le prix, mais dans une chambre à 49 euros, la pauvre avez vous pensé au peu qui lui reste tout déduit.
    On ne peut parler dans la vie que de ce que l’on connaît parce que l’on a vécu cette chose, et ceci est valable dans tous les domaines, donc non je ne critiquerai pas ces propriétaires qui ont eu la faiblesse de croire, comme moi, que la télé pouvait apporter une certaine notoriété.
    A vous lire Caroline…..

  13. A l’annonce de cette émission “Bienvenue chez Nous”, je m’attendais au pire, tout en espérant une note positive… mais le résultat est accablant de tromperie.

    Votre article est très juste.

    Pourquoi avoir forcé les hôtes à organiser des dîners alors qu’ils ne font pas table d’hôte habituellement, et des activités alors que c’est un tout autre métier ?

    TF1 renvoit une image de maison d’hôte “Club Med” ou tout se fait en groupe, sans aucun choix, du lever au coucher. Quelle horreur, ce n’est pas ça du tout !

    Le plaisir de la chambre d’hôte, c’est justement le choix en fonction de l’endroit, du goût personnel, des affinités, et du tarif bien entendu.

    Je passe sur la concurrence entre les hôtes qui est detestable, les petites remarques acerbes dès le petit-déjeuner… J’ai fait l’effort de regarder ce premier volet, mais je jette l’éponge.

    Ne comptez que sur vous-mêmes et sur vos clients et partenaires pour faire connaître votre maison d’hôte. Un site internet de qualité, qui vous ressemble vaut bien mieux que des images sur TF1. Des avis de voyageurs heureux, déposés sur votre page Facebook feront plus pour votre bouche-à-oreille que toutes les télé-réalités.

    Au travail !

  14. Une chambre d’hôtes, ce n’est pas comme un hôtel, impersonnel. C’est une maison. Chacune est différente et possède un caractère très particulier.
    Tout comme une chemise ou un ami, cela se choisi, en fonction de ses propres goûts, de son envie du moment, de son style, de ses moyens, …
    A partir de là, demander à des personnes de tester et de noter une chambre d’hôtes qui leur est imposée est une absurdité. Encore plus s’il leur est demandé de faire du camping dans des tipis…

    Lorsque vous dîtes “c’est seulement si cela se passe mal que vous commencez à regarder ce qui ne va pas autour de vous”, c’est tout à fait vrai et cela montre l’importance des premières minutes d’accueil qui vont conditionner la manière dont le reste du séjour va être perçu.

    Quant à ne payer que 40€ (au lieu de 49€) pour une nuit pour 2 personnes avec les 2 petits déjeuners inclus (c’est le prix des hôtels les moins chers du marché) pour la chambre d’hôtes près du canal, c’est insultant. 49€, c’est déjà un super cadeau!

    Si cette émission va certainement inciter des téléspectateurs à essayer les chambres d’hôtes, il va falloir s’attendre à voir grimper la demande pour les tables d’hôtes et les activités organisées. J’ai déjà eu une telle demande hier.
    Cela risque aussi d’être une clientèle “en tournée d’inspection” qui voudra peut-être décider du prix en partant. Pas top.

  15. Bonjour Caroline,
    Autant se tirer une balle dans le pied. C’est ce que j’ai évoqué ce week-end avec mes clients qui m’ont amené au sujet qui me fâche.
    Je pense qu’en période de crise, ou soutient les entreprises et on ne les descend pas ou dixième sous-sol juste pour faire de l’audimat.
    Prenant exemple sur M6 ils ont voulu faire leur diner presque parfait à eux, mais bien loin du compte et surtout pas les mêmes enjeux.
    J’avais été contacté à l’amorce du concept, et je leur avais dit que c’était une erreur de faire un tel sujet.
    Evidemment que les clients qui viennent nous voir ne sont pas là pour passer à la loupe nos maisons, ils sont là pour se détendre, passer un bon moment, se changer les idées etc… Les amener à avoir cet oeil critique, et ce stress est une abérration, mais TF1 le vaut bien…ou pas!
    J’espère que ce concept n’ira pas loin, sinon il risque de faire du mal à la profession et aux passionnés de maison d’hôte.
    Cordialement.
    Catherine Rombeaut
    L’Orchidacea

  16. Et oui, comme vous le dites si bien, les produits présentés étaient complétement différents. Même si la production propose un montage pour assurer de l’audience, les personnalités et leurs caractères sont bien présents, je ne suis pas certaine qu’avec cette émission ils obtiennent le résultat attendu….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.