Le concept de la maison d’hôtes qui marche

Quand ils réfléchissent à la création de leurs chambres d’hôtes, certains porteurs de projet viennent vers moi avec une forte attente, ils veulent savoir quel est le type de maison d’hôtes qui marche bien. Ils sont à la recherche du Concept avec un grand C, du mode d’emploi qui réussit à tous les coups.

Réussir à coup sûr son projet de maison d’hôtes

Il est vrai que certains secteurs économiques fonctionnent sur ce principe, à commencer par toutes les franchises, de la coiffure à la restauration rapide. Certains sites internet proposent même de choisir votre enseigne en fonction de votre apport personnel, de votre zone géographique et vous listent les enseignes en vrac tous secteurs confondus en vous garantissant le succès. Pour ce faire, chaque franchiseur a défini un fonctionnement très précis et le franchisé se lie à lui par un contrat fort avec clauses de non-concurrence et d’exclusivité. Le même magasin, à peu de choses près, va ainsi exister en Bretagne ou en Provence.

La chambre d’hôtes me paraît très loin de ces enjeux. Il me paraît improbable de fonctionner de la même manière dans différents points de l’Hexagone. Dans tous les cas, personne ne reproduira le même environnement et le même accueil.

Des attentes des hôtes autres que des critères techniques

Certes, certaines attentes des clients sont souvent les mêmes, à commencer par le calme et le confort, par bien dormir, un bon petit déjeuner, de la propreté… Ce sont les fondamentaux techniques, mais cela ne suffit pas à normer une prestation. L’attente des visiteurs est dans l’authenticité, dans le contact humain et dans de multiples aspects qui ne rentreront jamais vraiment dans un cahier des charges. Encore plus parce que ce concept « clé en main » est bien à l’opposé de la chambre d’hôtes,  à chaque fois unique.

La maison d’hôtes qui marche, cela tient probablement plus au fait que le créateur s’est très fortement impliqué dans son projet et qu’il a fait preuve d’imagination et surtout, surtout qu’il est lui-même heureux dans son activité.

Si j’ai donc un conseil à vous donner, oubliez ce concept clé en mains. En revanche, cela ne vous empêche pas de regarder les chambres d’hôtes que vous aimez et de vous demander ce qui fait la différence entre celle-ci et une autre,  parce qu’il y a toujours et partout plein de bonnes idées qu’on peut s’approprier.

Publié par

Caroline Kyberd - Accueillir Magazine

Rédactrice en chef d'Accueillir Magazine, la presse des chambres d'hôtes et meublés de tourisme, j'anime aussi les formations pour ouvrir maisons d'hôtes, gîtes ruraux et meublés de tourisme

3 réflexions au sujet de « Le concept de la maison d’hôtes qui marche »

  1. Bonjour
    votre idée de « complexe touristique » est sympathique. Quelques réponses qui me viennent spontanément.
    Votre statut juridique, social et fiscal: vu l’importance du projet, vous allez clairement vous orienter vers une création d’entreprise ou une inscription au RCS, Registre du commerce et des sociétés car la limitation de chiffre d’affaires du statut d’auto-entrepreneur me paraît trop juste. Il y a pas mal de billets sur ce blog qui parlent de cette question,.
    Vous pouvez créer votre entreprise et ne démarrer l’activité plus tard ou la créer au démarrage et réintroduire dans les comptes les dépenses afférentes à l’entreprise, mais surtout avant de faire la première démarche vous devez vous informer sur les aides à la création d’entreprise, comme Accre ou Nacre, parce qu’il faut faire les choses dans l’ordre que vous définira l’ANPE ou vous ne serez pas éligible aux aides et même vous pourriez perdre des droits à l’assurance chômage alors que votre projet ne vous rapportera pas un sou.
    Enfin, personnellement, j’irai voir les banques dès le départ pour un premier financement car vous risquez de vous retrouvez sans trésorerie et si au moment de passer au stade suivant du projet, vous mettez longtemps à les convaincre de vous prêter de l’argent, vous risquez de graves problèmes, or aussi sympathique que soit votre projet, il suffit d’une crise comme celle que nous traversons pour voir les financements bancaires stoppés net, c’est ce qu’ont vécu beaucoup d’entreprises l’année dernière.
    Autre point, tout cela passe forcément par une étude de marché avec des chiffres réalistes sur les cinq premières années, c’est la seule façon de valider votre projet, tous les territoires ne sont pas touristiques et vous pouvez avoir les chambres d’hôtes, gîtes et aires de camping les plus belles, si elles sont mal situées, il sera difficile d’y faire venir des hôtes.

  2. Bonjour,

    Agés de 33 ans, nous avons un projet de chambres d’hôtes et chalet à thèmes/insolites.avec compléments tables d’hôtes.(2à 3 fois/sem) également une air naturel de camping pour une 20 d’emplacements libre.

    Nous devrions compter un apport de 250 000 euro(suite à la vente de notre maison et solde du crédit en cours).
    Plusieurs options se posent à nous:
    la reprise d’une affaire existante(qui correspondrait en tout points et avec une rentabilité viable) cher(environ 700 000 euro)et dans ce cas: compléments de financement par une banque.
    la reprise d’une petite affaire à développer…pareil financement obligatoire par une banque.
    Ou bien la création de notre projet en se servant de notre apport pour l’achat d’une propriété à rénover avec surtout du terrain:
    disons pour 150 000 euro et 100 000 pour une partie des travaux en sachant que je suis autodidacte tout corps d’état(pas de mains d’œuvre donc)
    Par contre il faut du temps, un an serait déjà pas mal, pour cela je peux me faire licencier pour bénéficier d’aide à la création d’entreprise en tant que chômeur, ainsi qu’une petite couverture sociale.
    Ma femme pourrait « normalement » aussi avoir le même statut(démission pour suivi de conjoint, étant donné que nous déménagerons de la Bretagne vers le Languedoc)

    L’idée serait donc de monter notre affaire sans avoir besoin des banques dans un premier temps en réalisant les travaux par nous même
    Être au chômage pour bénéficier des aides à la création d’entreprise, profiter également d’aide de la région.
    Commencer les travaux par la création de l’outil de travail(bloc sanitaire, premier chalet, table d’hôtes) pour travailler au plus vite tout en continuant les travaux d’aménagements (notre confort viendra à la fin).
    Et pourquoi pas ensuite, une fois que la machine est lancé: aller voir les banques en disant « voila nous avons déjà cela et voulez vous nous aider à l’amélioration de notre affaire »(piscine, chalet supplémentaire,….)

    Que pensez vous de notre idée et quel statut d’entreprise devrions nous adopter?
    Est il possible de créer une entreprise et ne commencer à travailler réellement que quelques mois plus tard?

    Pour info: nous nous rendons dans le Languedoc la semaine prochaine pour visiter quelques affaires à reprendre et bâtiments à restaurer.

    A l’avenir, nous aurions également comme complément de salaire: ma passion qui est la restauration automobile pendant les périodes hors saison.

    Merci d’avance de votre réponse et avis.

    Cordialement.
    Yann

  3. On peut aussi ajouter -tiré de notre propre expérience de nos séjours en chambres d’hôtes ou location de vacances- s’inspirer de tout ce qui nous a déplu ou manqué et que l’on ne veut pas reproduire dans sa maison d’hôtes. S’appuyer sur un hobby ou un passe-temps, comme par exemple Monsieur passionné de pêche… pour proposer des séjours à thème.
    Moi j’étais partie avec plein d’idées (ça bouillonne) comme proposer des stages « arts-créatifs », faire de la culture du safran, de lavande (huiles essentielles), trufficulture (çà y est nos arbres sont plantés…), etc. Il manque seulement le temps, l’argent (aussi). l’essentiel c’est d’avoir envie d’avoir envie.
    Observer ce qui ne se fait pas alentours, arriver avec vos idées dont vous êtes « l’inventeur ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.