Cumuler chômage et chambres d’hôtes

Puis-je cumuler mes allocations chômage avec le revenu de mes chambres d’hôtes ? Cette question revient chez de nombreux demandeurs d’emploi indemnisés qui préparent l’ouverture de leurs chambres d’hôtes. Il faut dire que les règles à respecter sont parfois complexes et qu’elles évoluent.

Tout d’abord, il faut savoir qu’un demandeur d’emploi doit déclarer toute reprise d’activité à Pôle emploi qu’il s’agisse d’une activité à temps plein ou à temps partiel. Une fois l’activité de chambres d’hôtes déclarée, le créateur a tout intérêt à rester inscrit sur la liste des demandeurs d’emploi tant que son activité n’a pas débuté. Il pourra ainsi percevoir ses allocations intégralement. En effet, les démarches de création ou de reprise d’une entreprise sont assimilées à une recherche d’emploi. En revanche, dès le début effectif de l’activité, les premiers séjours, les premiers hôtes…, le créateur de chambres d’hôtes devra déclarer les revenus tirés de sa nouvelle activité. Il pourra alors cumuler les revenus tirés de ses chambres d’hôtes avec une partie de ses allocations

Attention, il convient de bien respecter ces étapes qui ont été rappelé par l’UNEDIC dans le cadre de la nouvelle convention chômage et de conserver tous les documents justificatifs qui pourront être demandés par la suite.

Publié par

Caroline Kyberd - Accueillir Magazine

Rédactrice en chef d'Accueillir Magazine, la presse des chambres d'hôtes et meublés de tourisme, j'anime aussi les formations pour ouvrir maisons d'hôtes, gîtes ruraux et meublés de tourisme

4 réflexions au sujet de « Cumuler chômage et chambres d’hôtes »

  1. bonjour
    normalement vous pouvez monter un projet, chambres d’hôtes ou autre, en étant à Pole Emploi et demander des formations….
    Ce qui est important c’est de comprendre l’ordre dans lequel mener le projet avant l’ouverture réelle des chambres d’hôtes pour bénéficier des ARE, ARCE et autres dispositifs.
    Maintenant je nuance mes propos, car tout dépend aussi des conditions qui vous ont conduit à Pôle Emploi, si c’est un licenciement économique, s’il y a eu un protocole avec votre entreprise et ce qu’il dit, une démission pour suivre un conjoint…, il peut être prudent de prendre son temps e de comprendre tous les enjeux de ses déclarations.

  2. Bonjour,

    Je vais m’inscrire au Pôle Emploi, puis-je leur parler dans l’immédiat de mon projet d’ouverture de Chambre d’Hôtes ou est-ce mieux d’attendre que mes allocations soient mises en place pour ne pas me faire « couper » des aides ?
    Aussi, est-ce que le Pole Emploi peut m’aider dans mon projet en me finançant des formations etc.?

    Merci,
    Raphaelle

  3. bonjour
    dans votre projet, il y a plein d’idées : l’insolite, le gîte de groupe, la chambre d’hôtes, voire l’auberge de jeunesse ne relèvent pas des mêmes réglementations. Vous vous orientez visiblement vers une activité professionnelle avec un statut juridique de commerçant ou d’entreprise, pour faire construire, il faudra certainement passer par un business plan et convaincre les banques. Il n’y a pas de raisons a priori pour que votre projet de soit pas réalisable, mais il faut le préparer. Je ne connais pas votre parcours, mais une formation création d’entreprise serait pas mal pour affiner le business plan et identifier toutes les questions à vous poser, poser un premier budget et regarder la faisabilité. Vous devriez aller voir le correspond tourisme de votre chambre de commerce et d’industrie (CCI)
    bon courage

  4. Bonjour,

    J’ai un peu voyagé il y a quelques temps et pendant notre voyage nous avons fait pas mal d’auberges de jeunesses, puis un jour nous avons décidé de vivre chez l’habitant en payant légèrement moins cher qu’en auberge.
    J’ai 24ans et je voulais savoir si en France, il était possible de faire la même chose.
    Mon projet serait d’acheter un terrain, construire ma maison et proposer des chambres à louer pour les voyageurs qui souhaitent dormir ailleurs que dans des auberges. Pour après installer pourquoi pas d’autres installations éphémères sur le terrain telles que Tipi etc. Toujours sur le même principe.
    Tout ça sans être affilié « Auberge de Jeunesse » ou « Maison d’Hôte ».
    Est-ce possible en tant que simple propriétaire ou faut-il déclarer une éventuelle activité ?
    Merci d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.