Table d’hôtes ou restaurant ?

Je reviens sur le sujet de la table d’hôtes. Dans certains projets de chambres d’hôtes, le créateur envisage d’ouvrir sa table d’hôtes à l’extérieur, autrement dit à des personnes qui ne dorment pas sur place dans les chambres d’hôtes, soit pour le repas du soir, soit simplement pour proposer une assiette froide à des randonneurs d’un GR qui passe au bout de la propriété.

Le porteur de projet ou propriétaire déjà installé y voit une façon de compléter ses revenus et d’accroître son activité d’autant que dans certaines zones rurales les restaurants se font parfois très rares.

Se former pour devenir un restaurant

Rappelons tout d’abord que dès que la table d’hôtes n’est pas réservée aux résidents, elle devient, de fait, un restaurant et non plus d’une table d’hôtes à proprement parler. Dès lors, il  faut que la cuisine et les repas respectent les règles de la restauration, tant en terme d’hygiène (il faut se former à la méthode HACCP, pour la maîtrise de la sécurité sanitaire des denrées alimentaires) que d’équipement (mise aux normes de la cuisine). Le respect de ces règles est essentiel pour mener à bien ce projet.

La décision doit être prise avant à cause des travaux

Je veux cependant tordre le cou à une idée reçue. Sur le plan juridique, rien n’empêche d’ouvrir un restaurant et d’avoir dans sa maison des chambres d’hôtes. Cela peut cependant poser des difficultés pour adhérer à un label (point à vérifier localement) ou par rapport à d’autres hôtels ou restaurants installés localement, mais lorsque aucun autre professionnel n’est implanté sur la commune, c’est une piste à ne pas négliger pour réussir son projet. Il faudra cependant veiller à prendre en compte tous les aspects réglementaires de ce projet. Le statut est une chose à réfléchir mais ce qui me paraît le plus important, ce sont les travaux liés au bâtiment qui hébergera le restaurant et accueillera des personnes venues de l’extérieur, ce bâtiment est un ERP et doit être mis aux normes, il faudra faire les travaux liés à la sécurité incendie et à l’accessibilité.

Il faudra également expliquer clairement son projet à ses clients, ils doivent savoir avec qui ils dînent ou si ils se retrouvent dans la salle d’un restaurant, ce peut être important dans leur choix d’hébergement quand ils réservent.

Publié par

Caroline Kyberd - Accueillir Magazine

Rédactrice en chef d'Accueillir Magazine, la presse des chambres d'hôtes et meublés de tourisme, j'anime aussi les formations pour ouvrir maisons d'hôtes, gîtes ruraux et meublés de tourisme. Retrouvez-moi sur https://www.accueillir-magazine.com

20 réflexions au sujet de « Table d’hôtes ou restaurant ? »

  1. Bonjour Yannick,
    le “à côté” un peu large de votre question m’interpelle, les chambres d’hôtes sont chez l’habitant, dans une dépendance si besoin, mais pas à une autre adresse. Ceci dit, L’activité de table d’hôtes est le complément d’une activité d’hébergement. Le principe est d’ouvrir la table familiale aux personnes qui dorment sur place, notamment en chambre d’hôtes. Le fait d’y accueillir des personnes circulant et dormant dans leur camping car peut poser problème. Le plus prudent serait de respecter les règles de la restauration mais vous pouvez également vous rapprocher des autorités préfectorales pour avoir leur position sur votre projet.

  2. Bonjour,
    J’habite dans une longère. J’ai a coté une maison de famille qui n’est pas occupé, mais que je souhaite transformer en chambres d’hôte (4). Je souhaite également installer des emplacements pour tentes et campings car sur le terrain (8 emplacements en tout).
    Je souhaite également construire une salle pour la restauration des personnes hébergées dans la maison et sur le terrain.
    Légalement, je ne sais pas si je dois créer une table d’hôte ou un restaurant. Sachant que par ailleurs, je souhaite fabriquer des produits en bocaux pour pour voir vendre sur place ces produits.
    C’est un projet, je ne sais pas si cela est réalisable. Merci par avance pour vos précieux conseils.

  3. Bonjour Amandine
    L’une des caractéristiques des chambres d’hôtes est que le loueur habite sur place. C’est un élément qui a été inscrit dans la loi. Il n’est donc pas possible de vivre à 1 kilomètre.
    En revanche, cette condition n’est pas nécessaire pour les gîtes et les locations saisonnières. Ce que vous décrivez ressemble plus à de l’hôtellerie/restauration d’autant que j’imagine que vos clients prendront leur petit déjeuner dans la salle du restaurant et qu’ils pourront également y diner ou y déjeuner s’ils le souhaitent.

  4. Bonjour,
    Nous sommes restaurateurs, nous venons de faire l’acquisition d’une battisse comprenant une salle de restaurant au rdc, 4 chambres au 1er et 1 appartement au 2ème. Nous souhaitons faire 4 chambres d hôtes et un gîte. Le restaurant est ouvert 6/7 et vivons dans notre maison principale à 1klm .
    Pensez-vous que nous puissions obtenir le nom “chambres d”hôtes”.
    Nous ne ferions pas tables d’hôtes.

  5. Bonjour Fihey,
    Ce que vous décrivez semble assez différent d’une chambre d’hôtes puisqu’il s’agit, si je comprend bien, de deux dortoirs partagés de 7 ou 8 personnes au dessus d’un restaurant. Je ne sais pas où se situe l’établissement mais la description correspond plutôt à un gîte d’étape ou un gîte de groupe.

  6. Bonjour
    Nous souhaitons reprendre un restaurant , avec une partie (a l étage) que nous pourrions transformé en 2 dortoirs(Max 15 personnes sur les deux pièces ) afin d´acceuillir des groupes pour des séminaires et stages bien-être. Serions nous considérés comme chambres d´hotes ?

  7. Bonjour,
    c’est difficile de vous répondre car je ne sais pas si vos chambres d’hôtes et le restaurant dont vous parlez sont au même endroit, si vous habitez sur place….
    Si c’est le même bâtiment pour les deux activités et que c’est aussi votre maison , la remarque de l’administration est surprenante car il s’agit en réalité d’une exigence des offices de tourisme pour accorder le label Chambres d’hôtes référence lorsqu’un même bâtiment abrite un restaurant et des chambres d’hôtes mais il n’y a pas obligation à rejoindre ce label. La loi est moins exigeante. Elle demande que les chambres d’hôtes soient situées chez l’habitant et que le petit déjeuner soit inclus dans la prestation et la réglementation ne précise pas les modalités détaillées du service du petit déjeuner.
    En revanche, si vous demandez à vos hôtes d’aller prendre leur petit déjeuner à une autre adresse, celle du restaurant, ça n’est pas possible.

  8. bonjour j ai besoin d aide nous avons repris des chambres d hôte qui ne ce suffit pas a elle meme financièrement mon mari étant cuisinier nous avons crée un restaurant les fraude n accepte pas que les clients des chambres déjeune dans la salle de restaurant malheureusement impossible de faire une autre piece manque de place que faire

  9. Bonjour Mélodie,
    Aucun texte n’interdit de servir le petit déjeuner dans la salle de votre restaurant, puisque si j’ai bien compris c’est à la fois votre habitation et le lieu de la chambre d’hôtes. Ceci étant, vous avez probablement intérêt à le préciser dans vos annonces et sur votre site internet pour éviter que certains visiteurs ne soient surpris.

  10. Bonjour,

    Si une chambre d’hôtes est ouverte dans l’appartement privatif d’un couple de restaurateur, mais que le petit déjeuner est servis dans le restaurant : est-ce légal ? (à savoir que le couple vit dans son restaurant : ça peut être considéré comme “chez l’habitant” ?)

  11. bonjour
    Et bien voila, après 3 long mois dure de travail ou nous avons mon mari et moi même remis une maison du 14e à neuve et bien suite au divorce nous devons vendre cette maison sa nous es très dure mais quoi faire??
    j en es fait une maison d’hôtes,ou j ai une clientèles déjà bien installé.
    J’ai une idée de faire un petit resto comment faire?? et je le droit?
    quelle réglementation? merci de votre aide
    si non voila il y a 4 chambres dont 2 doubles un appartement en haut de 76m avec salon et 2 chambres plus salle d’eau
    enfin la maison fait 260m carré plus dépendances et jardin cour et patio maison super clos calme et jolie coin touristique.
    si quelqu’un est intéresse.

  12. Bonjour Julie
    vous voulez proposer à la location un meublé de tourisme.
    Vous avez le choix entre avoir un classement ou pas, ce n’est pas obligatoire, mais attention cela a des implications fiscales.
    Pour avoir un classement, vous pouvez demander un classement préfectoral en étoiles, pour cela, adressez-vous au comité départemental du tourisme, ou une labellisation. Deux labels ont la délégation pour classer des meublés de tourisme, Gîtes de France ou Clévacances qui classent respectivement en épis et en clés.

  13. Bonsoir à tous, vos messages viennent me redonner espoir dans mon projet
    ma question est la suivante
    j’ai acheté une longère pour y faire une location meublé(du genre gîte) j’ai 3 chambres, une belle cuisine avec un four à pain, une belle cave, des équipement de bien être(jaccuzi, sauna…la total.j’aimerai proposer le repas aux clients s’ils me le demandent.malheureusement je ne peux pas.je ne peux pas non plus faire une table d’hôte parce que je ne vis pas dans cette longère. c’est aussi bien de louer une maison loin des propriètaires!!! je ne peux pas être labelisé aujourd’hui, ya t il des label moins contregniant que les gîtes de france? la concurrence dans tout ça est où? je suis abondonnée à moi même, si je veux louer c’est soit gîte ou rien. merci pour vos conseils.je suis dans la détresse toujours faire comme les label qui ont le monopole sur le marché du meublé vacances

  14. Bonjour,
    Moi aussi, ayant hérité d’une belle de village en pierre, nous avons l’intention d’ouvrir des chambres mais je voudrais faire tables d’hôtes pour mes clients, mais aussi à la clientèle de passage.
    Je suis assez bonne cuisinière et de plus je fais tous les plats de ma région de montagne. Je pense que les gens aiment bien connaitre et déguster les plats régionaux.
    C’est vrais que c’est du travail, j’en suis bien consciente..mais je joue mon avenir de retraitée..et j’aime de contact avec les gens, on fait de superbe rencontre..
    Si vous avez des idées ou des conseils pour mes futurs ch et tables d’hôtes n’hésitez pas à m’écrire.
    A très bientôt
    Françoise dit la Françine..(comme la farine)

  15. pour personnes desireuses d’ouvrir des chambres d’hotes – nous vendons notre maison située sur le chemin de st jacques de compostelle – 270 m2 – 4 chambres d’hotes avec salle de bain/cabinet de toilette – pour plus d’information – me contacter par mail – karine.roumy@wanadoo.fr

  16. Bonjour ,

    je cherche à acheter un gîte d’étape ou de groupe dans les pyrénées départements 64 ou 65 budget maxi 400000 -éventuellement des bâtiments à aménager me conviendraient – merci de me contacter –
    cordialement .

  17. Bonjour Patricia –
    Pourriez-vous me donner le contact de cette table d’hôte qui fait aussi restaurant ?
    Je cherche à connaître tous les aspects réglementaires de ce type de projet.
    merci !
    Olivier

  18. Table d’hôtes… c’est très prenant. Je préfère prévenir ceux qui pensent que c’est une qualité de vie exceptionnelle.
    Le débat ici posé est certes autre, mais méfiez-vous, avant de vous lancer, de l’image d’Epinal.
    Mon mari et moi avons décidé de nous lancer car de nombreux clients se plaignaient de la mauvaise qualité et de la difficulté de trouver un restau… Mais c’est beaucoup de soucis et surtout, un travail inestimable.

  19. Je sais que lorsque l’on est adhérent à GDF il n’est pas possible d’ouvrir sa table à la clientèle extérieure (qui ne dort pas en chambre d’hotes) mais, comme vous le soulignez, on peut très bien ouvrir un petit restaurant et avoir quelques chambres d’hôtes. Je vais bientôt dans le sud et j’ai prévu de m’arrêtez dans le 71 en chambre d’hôtes (indépendante – sans label) qui fait restaurant. L’avantage, pour les amateurs de vin comme mon mari, est que l’on propose aux “hôtes” une carte des vins (entre autres). Il y a une clientèle pour cette formule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.