Installer des yourtes en hébergement insolite

Certains créateurs envisagent d’installer des yourtes en complément de leurs chambres d’hôtes ou parfois comme unique hébergement. Il est vrai que ce type d’habitat séduit une large clientèle de familles ou de couples à la recherche d’expériences insolites et d’une proximité avec la nature et les grands espaces.

Attention cependant à installer ces yourtes sur un terrain adapté. La présence d’arbres et végétaux risque d’abîmer la bâche, il est conseillé de les placer dans des espaces dégagés, comme les yourtes mongoles traditionnelles. Pour ceux qui prévoient d’installer plusieurs yourtes, il faut donc envisager l’achat d’un très grand terrain afin que leurs occupants se sentent en pleine nature et non pas dans un campement. La magie de la yourte pourrait être brisée.

Ne sous-estimez pas les questions réglementaires. Même si la yourte est synonyme de liberté, notre pays dispose de règles dans le domaine de l’urbanisme et de la fiscalité. Il est donc nécessaire de bien vérifier au préalable qu’il sera possible d’installer les yourtes et de choisir une modalité de fonctionnement, camping, parc résidentiel de loisirs…

Reste à choisir le bon modèle. Il existe de nombreux fabricants et importateurs et des modèles de toutes les tailles. On trouve des yourtes à monter pour des budgets abordables, à partir de 2 000 euros hors mobilier pour une surface de 15 m². Même si la yourte n’est louée que quelques mois dans l’année, entre mai et octobre, financièrement, l’investissement est souvent rentable.
Proposer des yourtes à la location est par définition, une activité saisonnière, il faudra donc vérifier que cela permet d’en vivre si c’est au titre d’une activité principale en prenant en compte le fait, que plus que pour tout autre hébergement touristique comme la chambre d’hôtes, l’aléa du temps (climat, pluie, températures) est très fort et une saison vite rétrécie.

Et si vous envisagez roulotte ou cabane

Publié par

Caroline Kyberd - Accueillir Magazine

Rédactrice en chef d'Accueillir Magazine, la presse des chambres d'hôtes et meublés de tourisme, j'anime aussi les formations pour ouvrir maisons d'hôtes, gîtes ruraux et meublés de tourisme

18 réflexions au sujet de « Installer des yourtes en hébergement insolite »

  1. Bonjour Ghislaine,
    Il faut commencer par déclarer l’activité en mairie et vérifier au préalable que le camping ne fait pas l’objet d’une interdiction dans les documents d’urbanisme ou en raison d’un site ou d’une zone protégée ou classée. Il faut regarder également les aspects fiscaux, réglementaires, commerciaux et pratiques : contrats de location, factures, taxes, prix, formules, commercialisation…

  2. bonjour , je souhaiterai installer pour location saisonnière une yourte sur mon terrain derrière ma maison, mais j’ignore tout en matière de déclaration, assurance , et même installation de sanitaire merci pour les infos que vous pourrai me communiquer

  3. Bonjour Cindy,

    Tout dépend du projet que vous envisagez. S’il s’agit de bulles démontables sans bloc sanitaire ni cuisine, il s’agit plutôt de camping. En revanche, dès qu’il y a des blocs sanitaires ou de cuisine ou que les installations sont assimilables à des constructions, les bulles comme les yourtes sont assimilées à des HLL. Les textes réglementaires qu’il faut regarder sont ceux du Code de l’urbanisme, les articles R111-31 à R11-50 sont consacrés au camping, aux parcs résidentiels de loisirs, aux habitations légères de loisirs, aux résidences mobiles de loisirs et aux caravanes.

  4. Bonjour,

    Avec mon conjoint nous souhaitons créer une activité d’hébergements insolites en bulles. Nous voulions savoir à quoi est assimilé une bulle, car nous avons 2 versions, assimilées à une tente ou bien une HLL.

    Pouvez-vous me renseigner s’il vous plaît ? Y’a t’il des textes de lois l’indiquant?

    Merci.

    Cindy

  5. bonjour, je suis en location avec un terrain de 1400 m2 je souhaite installer une yourte 18 m2 afin de la louer 4 mois dans l’année, sanitaires hors yourte, quelles sont les modalités? merci

  6. Bonjour
    il faut aller voir auprès des services de l’urbanisme de la mairie ou de la préfecture si votre terrain peut devenir camping ou à la limite PRL, parc résidentiel de loisirs, ce qui n’est pas toujours possible en zone protégée.
    C’est d’abord et avant tout une question d’urbanisme, selon ce qui vous sera répondu, vous déclinerez votre projet.

  7. bonjour,
    je viens d’acheter une maison avec 5 hectares dans un site naturel protéger ,j’envisage de faire gites et chambre d’hôtes (suivant la taille ) dans des yourtes.
    est il obligatoire d’avoir les sanitaires dans les yourtes ? peut on avoir un « bloc » sanitaires style camping ?
    je souhaites louer toutes l’année avec installation de poêle dans les yourtes .

    je ne sais pas par quel bout commencer !!
    je voudrais savoir ou obtenir les obligations et autorisations pour un tel projet ??

    merci pour votre aide

  8. Bonjour,
    Le projet que vous évoquez est assez différent d’une chambre d’hôtes où la prestation comporte nécessairement la nuitée avec le petit déjeuner et éventuellement une table d’hôtes où les hôtes mangent tous ensemble. Les chalets sont généralement considérés comme des habitations légères de loisirs, HLL. Il est possible de les installer sous plusieurs statuts : dans un parc résidentiel de loisirs (PRL), sur un camping classé, dans un village vacances classé ou comme dépendance d’une maison familiale de vacances agréée. Je vous incite à regarder de plus près la réglementation des PRL car cela semble correspondre assez bien au projet que vous décrivez.

  9. Bonjour, propriétaire d’un terrain sur lequel il y a ma résidence principale, je souhaite y installer trois chalets de 16 m2, capacité maximale 15 personnes. Un bloc sanitaire comprenant seulement deux toilettes et deux douches, une cuisine ouverte pour permettre aux touristes de préparer leur repas ou formule nuitée petit déj ou nuitée et demi pension (trois possibilités). Quel statut adopter : camping (la capacité d’accueil me semble insuffisante) ou chambre d’hôtes ? Merci de me renseigner si vous avez la réponse.

  10. Bonjour,
    Le plus sûr pour installer des yourtes, des tipis ou des tentes équipées de sanitaires intérieurs est de passer par la création d’un parc résidentiel de loisirs, PRL, ce qui suppose au préalable de faire une demande de permis d’aménager en mairie.

  11. Bonjour , je suis propriétaire d’une maison d’habitation ainsi que 5000m2 de terrain , aussi j’envisage de mettre des yourte equiper de douche et de Wc , dans mon cas sa serai considérer comme camping ou Parc résidentiel de loisir ? Merci de m’éclairer

  12. bonjour,
    voila on souhaite installer des yourtes pour des locations saisonniéres sur un terrain privé ou il y a déjà camping ( sanitaires deja à disposition) et une maison qui fait gite. La législation reste tres brumeuse et on ne sait pas trop par ou commencer, aupres de qui se renseigner. Auriez vous quelques infos? merci

  13. Bonjour,
    j’ai une question pour aller au plus simple.
    En effet, je vais installer une yourte sur mon terrain à des fins locative. J’ai pu parler avec quelqu’un qui fait ça et qui n’a aucun statut mais déclare juste la location d’un meublé.
    Sachant que le bloc sanitaire sera sur notre maison et que j’ai le feu vert du maire, si je loue un meublé est ce que je serais dans les normes.

  14. Bonjour, premier site où l’on parle enfin précisément de ce que j’aimerai créer…merci!
    Je souhaite acheter un terrain boisé et y installer 4 bubblelodge ( chambre et salle d’eau sous forme de bulle) tres espacé pour l’intimite de chaque locataire ainsi peut etre qu’un centre Spa. Mes questions: sur quel type de terrain puis je réaliser ce projet? De loisir est ce possible? Sous quel régime je devrai m’inscrire? Chambre d’hôte?parc residentiel de loisir?camping?a savoir que ce sera la nuitée+ petit déjeuner et repas traiteur de temps en temps, je cherche vraiment à faire un endroit de calme, de tranquillité, merci de vos réponses je cherche partout ces informations et ne sait pas à quoi l’associer yourte, tente, HLL…

  15. Bonjour
    désolée d’avoir tardé à répondre. Le PLR c’est un parc résidentiel de loisirs, soumis à réglementation. Avec ce que vous dites de votre projet, ce ne sera pas chambres d’hôtes mais plutôt camping et comme vous allez avoir une certaine capacité, il faut voir auprès de la commune si votre terrain s’y prête pour les permis d’aménager. Vous devriez pour bien démarrer votre projet vous rapprocher de la chambre de commerce et d’industrie et de son correspondant tourisme.

  16. bonjour pouvez vous m’éclairer , tout d’abbord qu’est ce qu’un PLR ?
    j’ai un petit projet de « camping au naturel » le souhaite accueillir des résidents en location saisonnière sur mon terrain
    je dispose de 10 hectares boisé au calme proche mer
    mon projet serait de creer quelque chose de paisible avec maxi 8 yourtes + un boc sanitaire pour les douches et évetuellement espace cuisine commune pour le cas ou les résidents auraient envie ou que le temps ne serait pas clément
    voila maintenant je ne sais absolument pas comment présenter ça a la maisrie ni quelle forme juridique donner
    si vous pouviez m’aider
    mon projet se mettra en place doucement ce n’est pas pour moi une course aux € mais plus l’envie de créer quelque chose d’agréable et convivial ou le confort n’est pas exclut même en yourte 😉
    merci d’avance

  17. Bonjour,
    il y a beaucoup de sites internet qui orientent l’installation de yourtes vers les PRL – au passage un PRL, ce n’est pas forcément un nombre important d’hébergements, c’est une forme juridique. Le PRL n’est pas une option à négliger s’il y a plusieurs yourtes à demeure. Pour installer une yourte dans son jardin, cela dépend de la yourte, sa taille, si elle est à poste à l’année ou quelques mois, s’il y a les nuisances pour les voisins, si on est en zone protégée, type parc naturel régional, mieux vaut consulter son maire. Je rappelle quand même qu’ici on parle d’installer une yourte dans son jardin, pour la louer, donc pas pour son usage personnel.

  18. Je ne comprends pas la réglementation qui impose d’installer des yourtes ou d’autres structures légères uniquement dans un camping ou dans un PRL… Pour moi, un PRL = vaste ensemble de structures d’hébergements + sanitaires + jeux + parking… bref, pas vraiment un lieu calme et bucolique !
    Un propriétaire de gîtes ou de chambre d’hôtes qui voudrait accueillir une roulotte, en a-t-il le droit sans transformer son grand jardin en PRL ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.