Faisabilité d’un projet de gîtes et chambres d’hôtes

La faisabilité, c’est le sujet clé d’un projet de meublé de tourisme, de gîte rural ou de chambres d’hôtes, comme de toute création d’activité. La faisabilité du projet global doit être pensée dans tous ses aspects avant de se lancer, d’acheter une maison ou de faire des travaux. Pour définir cette notion de faisabilité, je ne parle pas des démarches ou des formalités à effectuer, de la capacité à faire, à mener à bien son projet d’hébergement, mais d’un point bien particulier, je prends le concept de faisabilité comme le fait de vérifier que le projet est faisable sur les plans techniques et financiers.

La faisabilité, d’un point de vue technique

Il s’agit de vérifier que rien ne s’oppose à l’ouverture d’un meublé de tourisme, d’un gîte rural ou de chambres d’hôtes dans le bâtiment tel qu’il est mais aussi de lister et chiffrer convenablement tous les travaux et aménagements à effectuer. Cela suppose donc de bien connaître la réglementation applicable pour ne rien oublier d’important. Il faut aussi souvent se pencher de près sur les règles d’urbanisme puisque, dans de nombreux projets, il est nécessaire de déposer un permis de construire ou une déclaration préalable. Redisons-le, ces points peuvent être bloquants et faire échouer un projet de gîte ou chambres d’hôtes.

La faisabilité financière

La faisabilité doit être pensée sous un autre aspect, cela repose sur une partie du business plan, le budget détaillé, du chiffre d’affaires à la marge, mais également sur un plan de financement qui détaille les ressources disponibles, épargne, emprunt bancaire, subventions possibles… et les besoins, achat immobilier, travaux, meubles, équipements, remboursement d’emprunts… Cela permet de déterminer le revenu que l’on pourra dégager et de calculer la rentabilité du projet. Il peut s’agir là-aussi d’un point bloquant.

S’interroger sur la faisabilité de son projet est une étape essentielle qu’il ne faut mieux pas survoler. Et le risque est grand de se laisser déborder par le coup de coeur que l’on peut avoir pour une maison quitte à en oublier la faisabilité du projet. Une fois la maison achetée ou les travaux effectués, il sera trop tard si par malheur il y a un écueil technique ou financier. Pour ceux qui souhaitent prendre le temps de bien se poser toutes ces questions et éviter les pièges, nous proposons deux formations adaptées pour ouvrir meublé de tourisme ou chambres d’hôtes.

Publié par

Caroline Kyberd - Accueillir Magazine

Rédactrice en chef d'Accueillir Magazine, la presse des chambres d'hôtes et meublés de tourisme, j'anime aussi les formations pour ouvrir maisons d'hôtes, gîtes ruraux et meublés de tourisme. Retrouvez-moi sur https://www.accueillir-magazine.com

2 réflexions au sujet de « Faisabilité d’un projet de gîtes et chambres d’hôtes »

  1. Bonjour
    De façon générale, les maisons d’hôtes sont exonérées des règles ERP (Etablissements recevant du public) concernant la sécurité incendie, l’accessibilité ou encore les analyses du réseau de distribution d’eau chaude sous différentes conditions.
    L’élément principal pour justifier de cette exonération concerne la capacité d’accueil qui ne doit pas dépasser 15 personnes.
    A partir du moment où un établissement dépasse cette capacité, les règles ERP peuvent s’appliquer. Tout va dépendre des activités menées et de la configuration des bâtiments. Le mieux est de contacter le SDIS ou un expert préventioniste indépendant pour faire le point sur votre établissement.

  2. bonjour et merci pour votre blog

    j’ai une question a la quel personne ne sait me répondre précisément, ni la mairie, ni le syndicat du tourisme, ni la chambre d’agriculture.
    En espérant vivement que vous puissiez y répondre, pour nous meme, amis également pour d’autre exploitant exactement dans le meme cas.
    Nous avions en 2009 repris une activité chambre d’hôte et gite, activité qui avait été abandonné par les ancien propriétaire faute de rentrée suffisante.
    Exactement 5 chambres d’hôtes d’une capacité maximum de 15 personnes, plus 3 gites d’une capacité maximum de :
    gite maison 1 : 10 personnes avec entrée indépendante
    gite appartement 2 : 7 personnes avec entré commune donnant sur un couloir communiquant également avec les chambres d’hôte
    Gite studio 3 : 4 personnes avec entrée indépendante

    Piscine.

    ce qui représente une capacité maximal de 36 personnes quant tout est complet sur la propriété.

    Nous avons également aménagés une grande salle de petit déjeuné et table d’hôte et occasionnellement salons d’accueil, pour nos vacanciers, et dans une grange annexe nous avons aménagé un espace de réception qui peut accueillir des mariages, nous sommes arrivés a cette prestation complémentaire, car comme vous le savez, il nous était impossible de nous en sortir uniquement avec les chambres d’hôtes, plusieurs de nos amis sont arrivés a la meme conclusion et se lance également dans la réception de mariage comme nous afin de se diversifier, mais personne ne trouve de réponses.

    il est important de précisé que dans le cadre de privatisation du lieu, les mariés, ou une famille qui organiserait une cousinage, privatisent toute la propriété pour eux meme et leurs invités, uniquement dans un cadre privé, nous ne fournissons pas les repas qui sont contracté entre les mariés directement et leurs traiteur dans un cadre privé.

    somme nous sujet a ERP ?
    somme nous en phase avec la réglementation ?

    merci infiniment de votre réponse ou meme de l’adresse d’un organisme qui peut nous répondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.