Quand j’anime des réunions avec des créateurs de chambres d’hôtes, il y a des passages que personnellement j’apprécie beaucoup. Ils s’attendent tous à ce que je parle de réglementation, de table d’hôtes, de ménage, de la vie d’une chambre d’hôtes, de l’envers du décor,  il y a des informations, des questions, des témoignages,  mais nous restons en terrain connu, en tout cas ils se sont préparés à ce type de discussion.

En revanche à la question, « comment Google et autres moteurs de recherche vont-t-ils présenter votre futur site internet aux visiteurs ? », il y a souvent  un grand blanc.

C’est vrai que quand on n’a pas été confronté personnellement à ce type de problématique et qu’on a un usage du web en tant qu’utilisateur, on ne se pose pas beaucoup ce type de question, voire on ne s’y intéresse pas du tout. On tape une requête, des mots-clés, on voit une liste de résultats apparaître, on en consulte quelques-uns, sur la première page, au mieux sur la deuxième. Au besoin, on reformule sa question. On ne fait pas vraiment la différence entre les résultats et les liens commerciaux, entre un annuaire, un site, un blog, un forum… Et après tout, en tant qu’utilisateur on a peut-être raison, ce qui compte, c’est de trouver ce qu’on cherche.

Oui mais voilà, vous n’êtes plus avec votre casquette d’utilisateur du net, vous êtes créateur de chambres d’hôtes, vous allez avoir un site internet, le faire vous-même ou le faire développer par un prestataire. Et il va falloir que le site respecte les règles de base du référencement, sinon il ne sera pas bien présenté par les moteurs de recherche. Et si techniquement, ces règles peuvent être appliquées correctement par un prestataire informatique compétent – encore faut-il le trouver -, éditorialement, le succès du référencement dépend de vous car c’est votre projet, vos chambres d’hôtes et il n’y a personne d’autre que vous qui peut en parler et dire ce qui est important.

On peut écrire une encyclopédie sur les règles du référencement, il existe des sites entiers qui y sont dédiés, donc ce n’est pas en un billet que je vais donner toutes les clés et les solutions. Juste pour vous dire, que si vous ne vous posez même pas la question, alors vous avez peu de chances que votre site soit bien référencé.