sept
18
2012

Réfléchir très tôt au futur site internet de ses chambres d’hôtes

Le site internet de ses chambres d’hôtes, son référencement et globalement la visibilité de la maison d’hôtes sur l’ensemble du net, réseaux sociaux y compris, c’est un sujet que j’ai déjà abordé sur ce blog, mais je veux vraiment insister dessus.

Désormais, le site internet est au coeur de l’activité d’hébergement marchand, même si ce n’est pas le seul vecteur pour avoir un bon taux de fréquentation. Réfléchissez simplement aux mutations du tourisme que vous avez vécu comme client depuis vingt ans, aviez-vous imaginé regarder votre téléphone mobile pour trouver une chambre d’hôtes ou location disponible dans les 10 km autour de votre voiture ? Pensiez-vous regarder la chambre d’hôtes en détail sur un écran d’ordinateur au lieu d’une petite vignette dans un catalogue d’office de tourisme ou de label ?

Je ne peux que conseiller aux créateurs de réfléchir à leur site internet suffisamment tôt. Concevoir un site internet est une tâche compliquée et qui mérite autant d’énergie que l’achat de la maison ou l’éxécution des travaux. En plus, cela prend du temps, temps qu’on n’a pas quand on est dans la dernière ligne droite avant l’ouverture des chambres d’hôtes, temps qu’on peut trouver quand on est en amont en train de réfléchir à son projet.

Dupliquer un site existant en changeant les photos, le lieu et le nom des propriétaires est très facile mais cela ne reflètera pas l’esprit de la maison d’hôtes et la personnalité de ses habitants. L’ouverture de chambres d’hôtes est un acte très personnel, vous, votre voisin ou moi n’aurons pas la même décoration, le même accueil, les mêmes attentions, les mêmes petits soucis de détails, tout ce qui fait qu’une maison d’hôtes est unique. Selon moi, le site internet doit correspondre à cette démarche et faire passer un message d’accueil ainsi que l’esprit de la maison, parce qu’il en est la vitrine ouverte sur le monde pour séduire vos futurs hôtes.

Réussir le site internet de sa maison d’hôtes suppose pas mal de préparatifs. Il faut réfléchir à l’architecture du site, à la structuration des pages, aux textes et aux photos. La page d’accueil mérite beaucoup d’attention. Y mettrez-vous une photo de la maison, une vue des environs, des photos des chambres ? Quels seront les premiers mots ?

Le web a ses clés complexes. Un site internet qui marche, c’est beaucoup plus que quelques pages. Pourquoi certains sites sortent-ils en première position, pourquoi certaines maisons d’hôtes ont-elles fait le plein cet été malgré une météo maussade, pourquoi certaines chambres d’hôtes sont-elles plus réservées que d’autres ? Il y a beaucoup de paramètres à cela, mais le site internet et les actions menées autour en sont un important.
C’est quand on est conscient de cela, qu’on peut se poser les bonnes questions, c’est quand on a consulté des dizaines de sites internet que l’on peut commencer à réfléchir à l’aspect technique, prendre contact avec des prestataires, identifier les bons, demander des devis…

Je rencontre fréquemment des créateurs et propriétaires installés qui me disent ne pas aimer ce côté de l’activité, appréhender le côté code technique, le langage informatique, trouver cela compliqué, que cela prend du temps.
Je comprends, mais dans toute activité commerciale, il y a des aspects rébarbatifs. On ne vous demande pas de développer votre site vous-même, mais d’en comprendre les enjeux. Et n’oubliez pas  que ce site internet vous apportera une grande partie de vos réservations mais peut aussi vous en faire perdre beaucoup et vous en faire rater encore plus.
Alors faites-en un défi, passez du temps à comprendre l’envers du décor d’internet, c’est un bon investissement pour remplir sa maison d’hôtes.

Pour vous aider sur ces sujets, nous avons un cahier pratique dédié à la création du site internet.



Pour tout savoir sur les maisons d’hôtes, découvrez nos formations pour ouvrir sa maison d’hôtes ou son meublé touristique et abonnez-vous à Accueillir Magazine

6 commentaires »
  • Bonjour Caroline,
    Je n’ai pas encore ouvert mes chambres d’hôtes, mais je travaille depuis pas mal de temps sur le site web. A petits pas. Et je vois combien la concurrence est rude sur Gogle, surtout dans une région touristique (comme en Ardèche où j’habite).
    Effectivement, construire le site web de la maison et améliorer (sans même parler d’optimiser) son référencement prend du temps, soit du sien propre soit celui de prestataires qu’on rémunère. Mais prendre ce temps est effectivement aujourd’hui indispensable.
    Bon, je retourne travailler sur mon site, mon profil Facebook, mon profil Google, mon compte Twitter, etc.

    Comment | 18 septembre 2012
  • Bonjour Jean-Bernard,
    je n’ai pas pensé à vous du tout en écrivant ce blog, au contraire, avant même d’avoir trouvé la maison pour y faire vos chambres d’hôtes en Ardèche, vous aviez créé le blog, étiez présent sur les réseaux sociaux. Résultat, je suis votre aventure, les difficultés, les rebondissements et je ne suis pas la seule vu les commentaires sur votre blog. Il se crée une relation affective, on s’approprie le projet et on a déjà envie de venir chez vous. Et je parie que quand tout sera prêt et les chambres d’hôtes ouvertes, vous afficherez complet et il faudra réserver à l’avance pour venir caresser Chaussette.

    Comment | 18 septembre 2012
  • Bonjour Caroline,
    J’espère en effet que nous afficherons complet rapidement. Rassurez-vous, nous vous réserverons une place pour que vous aussi puissiez venir dire bonjour à Chaussette.
    Je comprends tout à fait qu’alimenter un site web et des réseaux sociaux puisse rebuter certaines personnes. Mais c’est comme tous les exercices : avec l’entraînement, on devient plus efficace, et quelques lignes rédigées à la va-vite (mais pas trop) accompagnées d’une belle photo sont rapidement mises en ligne.

    Comment | 19 septembre 2012
  • Je trouve votre article très conçis, je suis confronté chaque jour à ce type de remise en question étant webmaster pour beaucoup de chambres d’hôtes et de gîtes.
    Il n’y a pas de science exacte mais de la réflexion et du travail. Et aussi, il faut toujours se tenir informé des nouvelles rêgles et conditions pour améliorer cet outil qu’est un site web. Les réseaux sociaux sont de plus en plus utiles à la visibilité de ce dernier…Bonne journée à tous.

    Comment | 29 septembre 2012
  • Bonjour caroline,

    Comme d’habitude, une excellente présentation sur ce sujet complexe de la création de site Internet et de sa visibilité. En effet, à ce jour la présence sur Internet est incontournable. Une entrée manquée sur ce support et on passe à coté du principal apporteur d’affaires. Lorsque vous dites qu’un site doit être bien fait pour apporter une pleine visibilité, c’est vrai mais malheureusement pas suffisant. En effet, un très bon site peut très bien être très mal référencé et donc ne pas avoir de visiteurs.

    Savez-vous qu’un visiteur reste cinq secondes lorsqu’il accède à une première page du site. C’est un temps très court qui permet dans tous les cas de percevoir l’ambiance et de savoir si la visite va continuer. Essayer de demander à des amis de rester cinq secondes devant la première page de votre site et demander leurs ce qu’ils en retiennent.

    Donc première chose concevoir un site attractif, et ensuite mettre en place les techniques (référencement) pour que ce dernier soit vu. En effet, la création du site internet n’est que la vitrine de la maison, mais même si celle-ci est très belle, elle ne suffira jamais a amener des visiteurs potentiels et là on touche au second aspect qui est le référencement d’un site Internet. Ce deuxième point est sûrement plus important que le premier. Il est malheureusement souvent mis de coté par ignorance ou tout simplement par les professionnels ‘créateur de sites’ qui ne maîtrisent pas cet aspect. En effet un bon créateur de site n’est pas forcément un bon référenceur. Ce référencement crée la différence et assure si il est bien réalisé le fonctionnement d’une maison d’hôtes.
    En conclusion lorsque vous vous rapprochez d’un professionnel, demandez lui ce qu’il compte faire pour référencer votre site et comment ? Vous éviterez bien des échecs.

    Comment | 8 octobre 2012
  • Comme le dit Jean-Bernard Huet, la concurrence est rude pour positionner son site internet. Dans le but de donner un coup de pouce supplémentaire au référencement de votre site je vous conseille de l’ajouter sur l’annuaire de chambres d’hôtes myopenweek.com – cet annuaire thématique vient tout juste de sortir.

    Comment | 15 octobre 2012

Fil RSS sur les commentaires de ce billet TrackBack URL

Laissez un commentaire



Copyright © 2008 - 2014 ouvrir-chambres-hotes-leblog.com - Tous droits réservés - France - Theme thebuckmaker.com/aeros.