Share Button

C’est une question légitime pour quelqu’un qui a ce projet en tête et qui se demande comment il va passer de passer de l’idée au projet. Et en ce retour de vacances, beaucoup y pensent. Petit florilège des questions que j’ai le plus souvent et de réponses pour vous aider dans le projet.

- Est-ce que j’ai besoin d’une autorisation pour ouvrir mes chambres d’hôtes ?

Il faut respecter la législation – Loi 2006-437 du 14 avril 2006 et son Décret 2007-1173 du 3 août 2007 -, cinq chambres d’hôtes maximum et 15 personnes accueillies simultanément, donner accès à salle d’eau et WC, fournir linge de maison et petit déjeuner, accueillir ses hôtes et habiter sur place et faire sa déclaration en mairie.
En dehors de ces règles, on pourra probablement ouvrir un hébergement touristique mais pas sous la dénomination chambres d’hôtes et il faudra alors respecter d’autres réglementations.
Autre précision, pas besoin d’autorisation préalable, mais attention certaines communes ont pu prendre des arrêtés qui empêchent le projet, il vaut mieux se renseigner à la mairie.

- Est-ce que mes chambres d’hôtes doivent être labellisées ?

La problématique de la labellisation des chambres d’hôtes,  j’en ai parlé dans mon précédent billet J’ouvre des chambres d’hôtes, est-ce que je dois être labellisé ?

- Est-ce que je dois m’inscrire aux impôts ?

Il faudra déclarer ses revenus liés aux chambres et peut-être la table d’hôtes. Mais on ne « s’inscrit pas aux impôts », on devra faire auprès de l’administration fiscale les démarches nécessaires selon le statut juridique qu’on aura adopté et là aussi j’en parle beaucoup sur le blog, il y a déjà plusieurs billets qui y sont consacrés.

- Quelles formalités il faut remplir

Nous avons mis un document en ligne sur l’espace créateurs du site d’Accueillir Magazine qui retrace les formalités à accomplir et réglementations pour la création de ses chambres d’hôtes : définition, capacité d’hébergement, déclaration en mairie, table d’hôtes, licences boisson,statut juridique et fiscalité, il ne faut rien négliger.

- Par où commencer ?

A vous de trouver les réponses, cela dépend beaucoup de la dimension de votre projet, entre une et cinq chambres d’hôtes, entre acheter la maison pour y faire chambres d’hôtes ou l’avoir déjà, entre vouloir en vivre ou en faire une activité complémentaire, entre montagne et mer, Sud ou Nord, il y a un monde de différence. Beaucoup de ces questions sont traitées dans ce blog ou dans Accueillir Magazine (qui paraît tous les deux mois), mais voilà une liste de questions à se poser qui peuvent vous aider à dérouler votre projet

- Est-ce que je peux en vivre ?

Les chambres d’hôtes sont en majorité pensées comme revenu complémentaire, un revenu dans un couple dont l’un des conjoints travaille ou pour des retraités actifs. Tout dépend aussi si vous allez avoir des remboursements à faire pour l’achat de la maison. Si vous voulez en vivre, votre projet va devoir être étudié très sérieusement, comme tout création d’entreprise.

Retrouvez toutes les réponses dans  le pack du créateur et dans nos formations, 2 Jours pour Ouvrir ses chambres d’hôtes