Quand je reçois des créateurs, je leur demande pourquoi ils ont envie d’ouvrir des chambres d’hôtes. Dans les toutes premières réponses vient l’envie de contact humain et de relationnel et l’accueil de l’autre. Tant mieux d’ailleurs, car la personne qui me dirait avoir envie de vivre en ermite et qu’on lui foute la paix, aurait plutôt intérêt à choisir un autre projet de vie !
Ok fin du sujet, billet inutile ?

En effet, cela s’arrête souvent là.

Ensuite quand nous discutons, ces créateurs ont des questions et sont préoccupés – et c’est légitime – par les réglementations, le choix, l’aménagement et la décoration de la maison, la table d’hôtes oui ou non, le prix, adhérer à un label, le respect du planning et du budget…

Et jamais, depuis trois ans que j’anime des formations avec les créateurs de chambres d’hôtes, aucun ne s’est préoccupé du relationnel avec les hôtes. Comme si cela allait de soi, comme si tout allait bien se passer. Évidemment, j’aborde le sujet, tant qu’à faire et je rappelle que tous vos futurs hôtes ne seront pas des anges, certains peuvent même être franchement difficiles voire désagréables, odieux !. Que ferez-vous quand (anecdotes véridiques survenues à des propriétaires qui me les ont racontées) ?

– Monsieur crisera parce que votre gentil toutou aura été faire son petit marquage de territoire sur son beau véhicule tout neuf ?
– Quand vous retrouverez les enfants (jeunes) de vos hôtes tous seuls au bord de la piscine parce que vous étiez là pour les surveiller et que du coup, vous ne pouvez plus partir faire vos courses ?
– que vous avez prévu un petit déjeuner jusqu’à 10 heures et que vos hôtes se pointent à midi et le réclament ?
– qu’ils ont réservé pour deux adultes et arrivent avec un bébé alors que vous n’avez plus de quoi le recevoir ?
– qu’ils transforment votre chambre en porcherie ?
– qu’ils rentrent à pas d’heure et réveillent toute la maison et les autres hôtes aussi ?

Que ferez-vous ? A vous de répondre, après tout ce sera à vous de gérer ces situations conflictuelles, qui restent rares, je vous rassure ! Quelques pistes de réflexion sur ce billet Vous recevrez aussi quelques hôtes désagréables ! Et au passage, cela se gère aussi dans certaines situation par une bonne assurance.