Avec ce dossier, « Maison d’hôtes, retour aux sources« , le numéro 57 d’Accueillir Magazine  revient sur ce qu’est la chambre d’hôtes, son essence, son ADN. Nous avons donné la parole à des loueurs qui témoignent de leur vie, de leurs engagements.
Il est logique et prudent quand on est créateur ou loueur de se préoccuper de son business plan, de la fiscalité, de savoir si le projet est viable. Il est nécessaire quand on est loueur de se demander comment on optimise son emploi du temps, quels investissements on fait… Il est incontournable pour faire connaître ses chambres d’hôtes des touristes de se former aux règles du net qui changent tous les jours.
Selon ses goûts, ses compétences issues de ses précédentes expériences professionnelles, ce peut être vécu comme passionnant, parce qu’on aborde plein de sujets, comme angoissant et trop compliqué et pour tous certainement comme prenant trop de temps, il ne faut pas oublier que pour beaucoup de loueurs la chambre d’hôtes est une activité patrimoniale basée sur le plaisir de la rencontre et pas une activité à temps plein.
Le piège pour tous est de ne plus voir que la partie « technique » de la chambres d’hôtes, en oubliant ce qui est son ADN : l’accueil, l’accueil, l’accueil et d’ailleurs non, pas l’accueil mais « son » accueil..

L’essence de la chambre d’hôtes
Pour tout projet, il faut revenir aux fondamentaux, sinon on risque de se perdre en route. La chambre d’hôtes, ce n’est pas qu’un lit, une chambre, un spa, une déco, un petit déjeuner – même s’il y en a de fabuleux, une nuit où on dort…, c’est aller vivre une rencontre, faire le plein d’émotions, découvrir…

Il n’y a pas UNE ou LA chambre d’hôtes de référence, il y en a environ 25 000 toutes différentes, uniques, légitimes et c’est bien leur richesse.
Alors si vous êtes créateur, le nez plongé dans votre business plan, levez les yeux et projetez-vous sur votre future vie, celle où la porte va s’ouvrir devant l’autre, devant l’hôte. Etes-vous fait pour cette vie, c’est la vraie question, la seule qui compte. Et le meilleur moyen de saisir cet ADN, c’est bien d’aller en chambres d’hôtes, profitez de ces beaux week-ends.