Je ne parle pas assez sur ce blog de la protection de l’environnement et de la façon de le prendre en compte dans son projet de création et pourtant, les propriétaires de chambres d’hôtes sont très engagés dans une démarche de développement durable et c’est naturellement lié à l’activité de chambres d’hôtes.

D’abord parce que l’activité de chambres d’hôtes ne peut séduire que des personnes qui ont pris de la distance avec la société de consommation. Je vois mal celui qui veut le dernier gadget à la mode, le yaourt qui rend la jeunesse éternelle et la paire de basket qui vient de sortir, partir vers un projet tourné vers l’accueil de  l’autre. Loin de moi l’idée de dire qu’ils n’en sont pas capables, je dirai plutôt pour parodier une célèbre publicité, « nous n’avons pas les mêmes valeurs ». Je suis convaincue que pour ouvrir sa maison à l’autre et proposer des chambres d’hôtes, il faut avoir une philosophie de la vie et faire de la consommation un outil et non un objectif.

Ensuite parce que les personnes qui ouvrent des chambres d’hôtes sont fortement ancrées sur leur territoire, elles l’aiment, elles en présentent le moindre aspect à leurs hôtes et naturellement elles veulent le préserver. Tri sélectif, bons gestes, porter à la déchetterie, je pense qu’elles ne se posent même pas la question, pour elles c’est le quotidien et je les vois mal faire comme certains vandales, jeter leur vieux lave-linge dans la rivière d’à côté ou vider leur cendrier par terre au carrefour !

Et puis, sa maison d’hôtes, on y accorde toute son attention, on y consacre beaucoup de temps et d’argent. on la rénove, la restaure, voire on la construit avec le respect des matériaux, et nos anciens construisaient avec sagesse, avec les produits locaux et naturels. Et cela fait partie du développement durable.

Enfin et cela ne gâte rien, c’est souvent bon pour le porte-monnaie. Bien isoler sa maison, c’est dépenser moins en chauffage, diminuer sa consommation d’eau, c’est réduire la facture d’eau, faire son compost, c’est ne pas acheter d’engrais, privilégier le vinaigre blanc c’est bien moins cher que les produits d’entretien et les adoucissants pour le linge, etc.

Alors prendre en compte tous ses aspects lors de la conception de son projet de chambres d’hôtes, c’est bénéfique sur tous les plans et cela se fait dès le départ, avant l’achat de la maison d’hôtes et les travaux.