La chambre d’hôtes est extrêmement moderne si on réfléchit aux modes de consommation de notre société. Dans les années cinquante, est né le désir de consommer, on s’équipe en électroménager, on achète une voiture. On passe d’années de privation à l’envie de vivre, la croissance est là. Ensuite, boom, choc pétrolier, apparition du chômage, on est équipé, on pratique la consommation-plaisir, la consommation-passion, on aime les marques, on aime posséder. Enfin, troisième phase en route aujourd’hui, posséder ne permet plus d’exister, consommer pour consommer n’apporte plus rien, on veut « consommer-penser » nécessaire, écolo, éthique, bien-être… Et votre projet de création de chambre d’hôtes dans tout cela ?

Et bien, il s’inscrit parfaitement dans cette réflexion. Nous aurons tous envie de voyager ou du moins de partir ailleurs. Mais face aux mégalopoles du tourisme, aux clubs de vacances ou hôtels avec des centaines de chambres, au bétonnage de côtes pour faire du tourisme à la chaîne, au produit à la chaîne, stéréotypé, sans surprise, nous voulons de plus en plus de l’humain, du bien-être, des attentions. La chambre d’hôtes a de beaux jours devant elle, puisque ce qu’elle propose est justement unique et repose sur l’humain et la qualité de l’accueil.

Mais encore faut-il que le propriétaire sache mettre en avant ces atouts, ce qui fait sa différence. Et malheureusement, il y bien peu de sites internet de maisons d’hôtes qui en parlent, elles parlent du côté pratique, montrent les photos des chambres, parfait mais pas suffisant. Si j’étais en train de créer ma chambre d’hôtes, je démarrerai mon site dès maintenant et je raconterai mon projet de vie. Parce qu’on en revient toujours au même, on ne vient pas chez vous pour dormir, mais pour vivre, pour avoir des émotions, pour se créer des souvenirs.