Pour commencer cette nouvelle année, réfléchissons aux raisons qui peuvent inciter à faire chambre d’hôtes. Il y en a plein, j’ai listé les deux qui sont pour moi les plus importantes.

Se mettre à son compte

Beaucoup de créateurs que je rencontre ont été salariés de plus ou moins grandes entreprises ou étaient déjà à leur compte, souvent dans des vies prenantes ou devenues stressantes et, à un moment de leur vie, ils ont envie d’autre chose. Il est vrai que le monde de l’entreprise n’est pas toujours très épanouissant. Ouvrir un gîte ou des chambres d’hôtes est l’occasion pour eux de créer une activité personnelle, de devenir leur propre patron et de vivre comme ils ont envie de vivre.  Peu importe leur statut juridique, ils sont les patrons de TPE, ils vont créer une maison qui leur ressemble, la meubler selon leur goût, toucher à tout, accueillir des hôtes du monde entier, leur faire goûter leurs recettes familiales au petit déjeuner ou en table d’hôtes, mais aussi s’occuper de travaux, d’internet, de comptabilité…
Etre à son compte est très motivant. Cela signifie beaucoup d’investissement et de travail mais cela apporte aussi de grandes satisfactions, le sentiment d’accomplir quelque chose.

Avoir une activité qui a de la valeur et du sens, cela passe par l’accueil

On peut s’épanouir en voyant ses hôtes heureux de leur séjour, les voir le prolonger, conseiller la maison à des amis, publier de bonnes critiques sur internet… Un cercle vertueux qui donne le sentiment d’une vie utile et bien remplie.

On en revient aux fondamentaux, avant tout on se lance dans cette activité de chambres d’hôtes pour retrouver des valeurs, une vie qui a du sens, un contact humain, des rencontres. C’est immatériel, cela n’a pas de valeur sur le plan comptable, mais c’est ce que vous attendez de votre vie.

Le reste, business plan, fiscalité, réglementations, commercialisation, c’est nécessaire pour monter son dossier, mais parfois, cela cannibalise le projet et peut même faire peur et pousser à renoncer. Ce serait dommage. Il ne faut jamais perdre de vue les fondamentaux, pourquoi on fait quelque chose et se donner les moyens d’y arriver. C’est ce que je vous souhaite en ce début d’année, de donner un sens fort à votre vie.