Certains propriétaires de chambres d’hôtes me racontent  les dernières semaines avant l’ouverture de la maison. Cela a souvent été une période de stress avec la fin des travaux qui n’en finissent plus, les derniers aménagements, les courses, la mise en ligne du site internet, les démarches administratives… sans parler de la fatigue qui en découle nécessairement alors que le début de saison approche et qu’il faut mieux l’aborder en pleine forme.

Dans certains cas, il sera peut-être nécessaire de différer l’ouverture des chambres d’hôtes de quelques semaines. Comme je l’ai déjà écrit sur ce blog, pour qu’un séjour en chambre d’hôtes soit réussi, il faut être parfaitement organisé et chaque détail compte. Mieux vaut donc se donner une semaine de plus que d’ouvrir dans la panique. Ce n’est pas tant la déception des premiers hôtes à laquelle je pense, car après tout on peut aussi leur faire vivre le séjour comme une aventure, leur consentir un rabais et leur faire découvrir l’envers du décor, mais plutôt à votre propre déception. Quand on s’est impliqué pendant plusieurs semaines, mois, voire année, démarrer avec un sentiment de précipitation voire même d’échec est préjudiciable, cela peut faire perdre confiance. Mieux vaut perdre quelques jours et garder toute son énergie positive.

Les souvenirs que garderont vos futurs hôtes de leur passage chez vous sont souvent une affaire de détail. A J-100 avant l’ouverture, on doit être dans le réglage des détails. Certes, il faut que les fondamentaux soient au rendez-vous – accueil, propreté, confort – mais ce qui fera la différence, ce sont toutes ces petites attentions pour vos hôtes, toute cette organisation que vous avez mise au point et qui fait que la quasi-totalité des demandes est anticipée et que tout paraît fluide dans le déroulement du séjour. « Vous avez oublié votre adaptateur pour les prises françaises, il n’y a aucun souci, je vous en prête un »…

Bien sûr tout dépend de votre caractère. Si vous n’aimez pas les imprévus et que vous n’êtes pas à l’aise avec les surprises, mieux vaut prévoir tous les cas de figure et être bien préparé.
Et, si la fatigue est déjà là et que cela est encore possible, offrez vous un petit week-end détente de façon à débuter votre nouvelle saison dans de bonnes conditions.
Enfin, à tous ceux qui veulent faire un dernier point quelques semaines avant l’ouverture, je leur conseille notre cahier pratique « J-100 avant l’ouverture de ma maison d’hôtes, Ai-je pensé à tout ? ».

Et restez zen, votre projet ne fait que démarrer, vous serez en permanence en train d’améliorer et dans quelques mois, quand vous reviendrez en arrière, vous verrez le nombre de changements que vous aurez fait par rapport à cette dernière ligne droite.