Nous sommes parfois contactés par des particuliers qui sont en train d’acheter une maison et qui se disent qu’un jour, peut-être, ils feront chambre d’hôtes. Le projet est imprécis et aura lieu ou pas.
Ils ne veulent pas vraiment se renseigner, ce qui est très logique puisque c’est une vague idée, mais ils ont quand même envie d’anticiper les travaux en prenant la dimension chambres d’hôtes en compte. Ils se disent surtout que tant qu’à faire d’ouvrir un chantier autant créer les salles de bains immédiatement.
Ils nous questionnent alors sur les normes à respecter. Ils ont en tête des exigences pour la taille des chambres ou la création de sanitaires privatifs. En un mot, ils n’intègrent que le point de vue du voyageur.

Attention, l’aménagement de chambres d’hôtes dans sa maison ne se limite pas à ces deux éléments. Il faut en prendre en compte bien d’autres : pièces à vivre, cuisine, rangement, stationnement, jardin, piscine, chauffage, isolation de la maison, eau chaude, électricité…

Je passe un message à tous ceux qui sont dans ce type de questionnement.
Je ne parle pas d’investir plus d’argent, ni de faire des travaux supplémentaires, ni même de passer des heures à vous renseigner.

Mais si vous avez déjà décidé d’intégrer pour partie dans l’aménagement de votre maison le projet de faire un jour chambre d’hôtes, alors consacrez-y un peu de temps avant de décider des travaux à effectuer.
Oubliez votre vision de touriste, écartez le temps d’une journée les beaux livres de décoration où l’on ne vous montre qu’un seul côté du décor.
Mettez-vous aussi dans la peau d’un propriétaire qui doit gérer le quotidien de ses chambres d’hôtes et pensez à trouver des aménagements astucieux tant pour vous-même que pour « vos peut-être futurs hôtes ». Peut-être que quelques placards en plus, une circulation autre dans la maison, mettre le potager ailleurs,  isoler mieux la maison ou opter pour des salles de douches vous rendront service le jour où, peut-être, vous ouvrirez votre chambre d’hôtes.