Certains d’entre vous sont dans les affres de la dernière ligne droite. Vous êtes en plein travaux, vous avez prévu d’ouvrir vos chambres d’hôtes vers Pâques, et évidemment tout est en retard. La seule chose que je peux dire pour vous rassurer, c’est que vous n’êtes ni les premiers ni les derniers à vivre cette expérience.
Mais je suis parfois un peu surprise de voir le type de question qui reste alors qu’il reste vraiment peu de jours d’ici l’ouverture et encore moins de temps libre pour vous à vous en occuper.

Il y a les choses qui malheureusement ne dépendent pas de vous et n’ont pas toujours de solution immédiate, comme un retard important dans des travaux. Et il y a la check list de tout ce qui reste à faire.

Normalement, vous avez déjà
– repéré le type de site internet que vous aimez, trouvé un prestataire et rédigé en partie vos textes, le premier site est déjà / bientôt en ligne quitte à faire des changements par la suite parce que vous aurez de nouvelles photos et des détails complémentaires,
– vous savez comment vous faire connaître des touristes pour voir rapidement vos premières réservations,
– vous êtes au point sur vos choix juridiques, sociaux et fiscaux, reste la déclaration à faire le moment venu,
– vous connaissez les différentes réglementations qui vous concernent,
– vous savez tout ce qui reste à faire, à acheter, à aménager,
– vous savez comment vous organiser, du petit déjeuner au coucher…

Pour certains d’entre vous rater un début de saison, avoir quelques mois de retard, ce peut être un énorme problème financier. Et si vous y passez nuit et jour maintenant, vous serez épuisé quand la saison démarrera et là il vaut mieux avoir la forme.
Si vous êtes vraiment à trois mois de l’ouverture, il n’y a plus qu’à et c’est facile à dire derrière son clavier.
Et pour tous ceux qui seront dans quelques mois ou l’année prochaine à J-100, essayez d’anticiper plutôt que de vivre un marathon de dernière minute. Parce que s’il y a bien une certitude, c’est que tout projet connaît aléas et  imprévus et c’est pour avoir le temps d’y faire face qu’on construit son projet le plus possible en amont.