On parle toujours du charme pour les chambres d’hôtes. Les guides Rivages ont été, à ma connaissance, l’initiateur de cette appellation. Le label Gîtes de France édite un guide avec une sélection des chambres d’hôtes qu’il labellise sous le nom Chambres d’hôtes de charme.
Mais qu’est-ce que le charme exactement ?

Le Petit Robert, le définit ainsi  :

« […] Qualité de ce qui attire, plaît ; effet qu’une telle chose produit sur quelqu’un[…] »

Wikipédia, l’encyclopédie sur internet en dit ceci

« […]le charme se distingue de la beauté car il n’est pas forcément lié à des considérations strictement esthétiques ou à des canons, mais bien plutôt à une situation particulière, à des attitudes, des gestes, une intonation. C’est-à-dire à un contexte et aussi à une « bulle temporelle » dans laquelle est pris celui qui admire et qui attribue un charme à quelqu’un. C’est une notion essentiellement baroque, furtive, insaisissable, donc particulièrement difficile à définir. Il est d’ailleurs souvent qualifié d’ « indéfinissable ». Se rapproche de la notion de « séduction », qui est aussi, étymologiquement, une tromperie, voire un dévoiement (à méditer…)[…] »

C’est bien le problème de cette qualification, cela laisse place à beaucoup d’interprétation et nous ne sommes, dieu merci, pas tous séduits par les mêmes choses, nous n’apprécions pas les mêmes saveurs, nous ne ressentons pas le charme de la même manière.

Qu’est-ce que le charme en chambres d’hôtes ?
Généralement, on l’associe à un habitat ancien, un bâti traditionnel. L’ensemble est harmonieux. Le visiteur doit ressentir une atmosphère. Est-ce à dire qu’une maison neuve ne peut avoir de charme ? L’atmosphère de la maison est-celle dû à la configuration des lieux ou à l’empreinte qui ont laissé ceux qui se sont occupés de l’aménager et de la décorer ? Le charme est-il dans la première impression quand on arrive ou est-on sous le charme d’un séjour réussi et d’une relation conviviale avec les propriétaires de chambres d’hôtes ?

Ce n’est pas moi qui vous donnerait la réponse universelle. J’ai même du mal à expliquer ce qu’est pour moi le charme. C’est certes, dans l’harmonie globale mais surtout dans le détail : le vieux puits plein de mousse, la rose qui croule sous la rosée, la vaisselle colorée d’un petit déjeuner et je ne peux pas expliquer pourquoi certaines chambres d’hôtes très belles, sont justes pour moi très belles mais sans charme, comme le papier glacé d’un magazine, alors qu’un aménagement tout simple peut me donner immédiatement envie de ne plus quitter la chambre.

Alors si vous voulez créer des chambres d’hôtes de charme, il vous appartient de réfléchir à ce qu’est pour vous le charme, à l’impression que vous voulez que vos hôtes ressentent en arrivant, en repartant. Et rappelez-vous qu’on ne peut pas plaire à tout le monde.