En cette fin d’année, je reprends les listes d’articles publiés sur des chambres d’hôtes l’année dernière dans les grands hebdomadaires nationaux et je me retrouve devant un catalogue de maisons très déco. Très sympa, mais dans les faits, cela n’est pas représentatif de la variété de maison et de styles qu’on peut trouver partout et que montre heureusement la presse régionale.
Le problème, aucun ! Mais attention à ce que cela ne fausse pas la perception que peuvent avoir des créateurs de ce que doit être leur future maison d’hôtes.

Une sélection très sélective de maisons d’hôtes

Il y a quelques 22000 adresses de maisons d’hôtes en France et je dirai qu’on en voit peut-être 200 dans la presse grand public.  Je crois que c’est une vision journalistique très « parisienne », même « bobo » qui est affichée. Ces maisons sont souvent très belles et l’objectif de ces articles n’est pas de montrer l’envers du décors, le quotidien mais bien de faire rêver le lecteur, c’est souvent réussi et tant mieux si cela leur donne envie d’aller en chambres d’hôtes.

Le tout Déco possible mais pas obligatoire

Cependant, ce n’est pas forcément la réalité quotidienne de votre future vie.  Il est probable que la plupart de vos futurs hôtes seront des personnes habitant votre région ou celle d’à côté, des personnes qui viennent en famille, qui veulent une maison conviviale, propre, où on se sent à l’aise. Qui certes apprécient une belle décoration, des chambres esthétiques, mais  pour qui ce n’est pas forcément un critère de choix essentiel. Attention, il faut de la décoration, des aménagements sympa, une ambiance, de la cohérence, qu’on s’y sente bien, c’est juste faire le choix du tout déco dernières tendances qui ne me paraît pas indispensable.

Moi je sais ce que j’attends d’une maison d’hôtes, un sourire, un accueil, me sentir bien.  Restez vous-même, faites vos choix dans l’aménagement de votre maison, vos chambres vous ressembleront et ce sera très bien. Et si vous aimez la déco, si vous avez envie de faire des choix audacieux, tant mieux, l’essentiel c’est que la maison d’hôtes vous ressemble, c’est tout