Quand on a un projet de chambres d’hôtes et qu’on n’a pas la maison encore, on part souvent pour plusieurs mois voire années de visites de maisons. L’achat d’une maison d’hôtes ou plutôt l’achat de la maison d’hôtes idéale, c’est très compliqué.

L’été approche et beaucoup d’entre vous qui ont besoin d’acheter la maison d’hôtes pour y créer vos chambres d’hôtes , peut-être l’année prochaine, peut-être dans quelques années, vous allez profiter de vos vacances pour explorer et visiter la région où vous voulez vous installer et bien sûr vous allez descendre en chambres d’hôtes et commencer à visiter des maisons à vendre.

Déjà, acheter une maison, ce n’est pas évident,  le marché de l’immobilier hors grande ville laisse généralement un peu de temps de réflexion, surtout sur ces grandes maisons, mais parfois il faut se décider pour l’achat d’une maison plus vite que pour celui d’une paire de chaussures ! Flippant quand on pense au patrimoine et aux frais engagés et au fait qu’on ne pourra pas revendre avant quelques années, au risque de perdre de l’argent.

Mais c’est encore plus difficile quand la maison en plus d’être le foyer familial va devenir maison d’hôtes.
Il faut vérifier qu’elle est au bon prix, qu’elle est saine, en bon état, s’informer et chiffrer les travaux toitures, ravalement…, là on est dans l’achat classique d’une maison.

Lister les critères

La difficulté dans le fait d’acheter une maison pour y ouvrir des chambres d’hôtes, c’est qu’il faut prendre énormément de paramètres en compte : la maison doit vous plaire bien sûr, ça c’est le regard classique de l’acheteur particulier qui veut l’habiter avec sa famille.

Il faut avoir le temps de se projeter, de se demander si on a la place nécessaire pour les chambres, la table d’hôtes, le petit déjeuner et les options qu’on veut mettre autour : bien-être, cours de cuisine…,
Il faut avoir des chambres supplémentaires et il faudra y créer des salles d’eau ou salles de bains, l’aménager…, donc il faut estimer tout le poste travaux ne serait-ce que pour être sûr que cela est faisable dans le cadre de son budget.
Il faut se projeter dans la vie de ses chambres d’hôtes : la maison est-elle bien située, parce qu’on peut dire ce qu’on veut, l’emplacement est un critère très important. Où va-t-on garer les voitures ? La route est-elle accessible ou y a-t-il une servitude de passage avec les voisins qui peuvent estimer qu’un passage fréquent de véhicules est une nuisance ? Est-ce que la piscine n’est pas trop proche de ses voisins avec les problèmes de bruits…
Il faut vérifier toutes les nuisances autour de la maison. Imaginez, que le marché se place en bas de chez vous dès 5 heures du matin le week-end, vous pourriez l’accepter mais pas vos hôtes venus se reposer, que des camions passent toute la journée sur la route à côté de chez vous, que de mauvaises odeurs arrivent sous certains vents, que le terrain à côté ait été préempté pour construire un hôtel de plusieurs dizaines de chambres…
Il y a aussi le coût de la maison en matière énergétique, le chauffage essentiellement, ainsi que le chauffage de la piscine, le coût de l’eau, la surface du jardin et son coût d’entretien.
La fiscalité locale n’est pas neutre, certaines communes sont beaucoup plus chères que d’autres et quand on a une maison qui avec ses travaux risque d’être « revalorisée » fiscalement, et vu l’inflation des impôts locaux, ce n’est pas neutre.

Le PLU et la faisabilité des travaux

Enfin et ce n’est pas neutre, il faut connaître le plan local d’urbanisme et ce qu’il permet. Car chaque fois qu’on visite et qu’on trouve un bien immobilier qui mérite d’être revisité et d’approfondir un peu, de nouvelles questions se posent : les travaux seront-ils faisables si vous avez besoin de percer des ouvertures, d’aménager des dépendances, de creuser une piscine, de faire une véranda, un escalier extérieur…

Bref il y a beaucoup de questions à se poser et certainement une liste de questions à faire pour ne rien oublier chaque fois qu’on visite. Se faire accompagner lors de revisites par un architecte ou un entrepreneur me paraît indispensable, ainsi que d’avoir listé tout ce que la maison doit avoir, toutes les questions à se poser, tous les scénarii possibles, ainsi que les contraintes réglementaires, liées à l’activité de chambres d’hôtes et ou gîtes, aux travaux et le business plan pour remplir les cases au dernier moment… Ce travail préalable peut gagner du temps et aider à la décision.
Mais dans tous les cas, le créateur est bien seul face à ce qui est une décision majeure. D’autant plus que quand on ouvre des chambres d’hôtes, on peut se tromper sur beaucoup de choses, comme dans tout projet mais pas sur la maison.

NB. Vous pouvez aussi choisir de visiter des maisons d’hôtes en vente, quelques adresses sur le site d’Accueillir Magazine, ainsi que la possibilité de s’abonner aux annonces immobilières pour recevoir par mail les nouvelles annonces publiées.