Acheter sa maison pour créer ses chambres d’hôtes, c’est la décision la plus importante pour un porteur de projet. On n’achète pas une maison pour y ouvrir des chambres d’hôtes comme on achète une maison de vacances. Et votre pire ennemi, ce peut être vous.
Je passe sur l’enjeu financier que représente un achat immobilier, l’importance de se faire une opinion sur les prix locaux, la valeur du terrain, l’état de la maison…, c’est le b a ba de l’acheteur quel qu’il soit.

En revanche, l’emplacement de la maison est primordial. Je parle souvent dans ce blog de l’importance de l’étude de marché et à quelques kilomètres près on peut voir son taux de fréquentation plonger.
Ou si par exemple on ne veut pas faire table d’hôtes, encore faut-il être proche de restaurants, il ne faut pas compter que les hôtes referont trente kilomètres le soir pour aller dîner. Ou encore, exemple vrai, la maison est à huit kilomètres du village et c’est tous les matins, la difficulté de conduire les enfants à l’école en même temps que les hôtes descendent pour leur petit déjeuner.

Le plan de la maison aussi est primordial, même si on compte faire des travaux, il devient difficile ou très cher de changer la structure de la maison. Les pièces peuvent être trop petites pour le niveau de confort voulu ou la circulation dans la maison difficile pour la vie d’une maison d’hôtes avec des pièces en enfilade…

Mais quand je dis que votre pire ennemi, c’est vous, c’est bien parce que j’ai en tête des anecdotes vécues.
A chaque fois, le même discours : « vous comprenez quand j’ai vu la maison, elle était tellement belle au soleil couchant, j’ai craqué ». Ou, « Je sais, elle n’est pas bien située, mais la vue est tellement magnifique ». Ou « Elle n’est pas là où on voulait, mais quand on y est rentré, on a su que c’était notre maison ».

Je comprends très bien, le coup de coeur dans l’achat immobilier, cela ne se commande pas. On tombe amoureux de sa maison, c’est un coup de coeur, la passion et c’est comme ça.
Le problème, c’est que pour y créer des chambres d’hôtes, c’est une condition nécessaire mais pas toujours suffisante. La maison doit être belle, bien placée et adaptée ou adaptable à la vie d’une maison d’hôtes. Alors j’espère que pour tous ceux qui profitent de la belle saison pour acheter la maison d’hôtes de leur rêve, toutes les conditions seront réunies.