Chambres d’hôtes Passion

J-100 avant ouverture. Dernier tour d’horizon avant d’accueillir les visiteurs… et Les arguments environnementaux favorisent-ils les réservations ? Deux rendez-vous gratuits à Paris et Arles si vous avez l’opportunité de venir.

Au salon Passion Chambres d’hôtes, vous pourrez nous rencontrer les 28 et 29 mars prochains à Paris, Espace des Blancs Manteaux dans le 4e arrondissement, avec un rendez-vous le samedi 28 à 12H30 – 13H15 pour un atelier que j’anime sur le thème J-100 avant l’ouverture de ma maison d’hôtes… Ai-je pensé à tout ?
Les premiers hôtes sont attendus dans trois mois, il vous reste encore plein de détails à régler et quelques démarches administratives à effectuer. Tour d’horizon anti-panique pour ne rien oublier : l’organisation, l’aménagement, le petit déjeuner, la table d’hôtes, les imprévus, la communication et la promotion, les réservations, la gestion…

Ecorismo

Charles Lecointe sera en Arles le 18 mars 2009 à 14h00 – 14h45 au Salon Ecorismo pour animer un atelier sur Les arguments environnementaux favorisent-ils les réservations ? Etat des lieux en gîtes et chambres d’hôtes. Cet atelier fait le point sur les différents critères qui influent sur les réservations à partir des études les plus récentes. Il dresse l’état des lieux des différentes démarches environnementales en gîtes et chambres d’hôtes. Il s’intéresse à la perception de ces démarches par le grand public pour essayer d’identifier la meilleure façon de faire connaître un engagement environnemental, qu’il soit personnel ou certifié par un label.

D’un salon de chambres d’hôtes à l’autre, du B&B Expo à Passion Chambres d’hôtes

C’est le BB Expo à Bruxelles qui a été l’initiateur des salons dédiés aux chambres d’hôtes. J’y suis allée, chance car c’est l’opportunité de voir ou de revoir certains d’entre vous, propriétaires de chambres d’hôtes, et dois-je l’avouer, comme vous êtes toujours très organisé, de déguster quelques spécialités locales que vous avez eu la délicatesse d’apporter et de partager. Donc merci à tous ceux que j’ai rencontrés pour votre accueil.
Avec notamment la présence de quelques maisons d’hôtes qui viennent d’ouvrir ou qui vont ouvrir, qui avaient fait le déplacement, parfois de loin, pour se faire connaître.

Quelques initiatives à relever comme bonnes idées.

J’ai relevé par exemple, trois propriétaires de Picardie qui ont répondu à l’invitation de leur relais Gîtes de France et se sont offert à coût abordable un coin de stand, présentant avec enthousiasme leur région, ce qui est bénéfique pour tous les propriétaires locaux. Autre initiative sympathique, des propriétaires venus de plusieurs régions qui se partageaient un stand, ils ne se connaissaient pas mais s’étaient organisés à partir d’internet pour partager organisation et frais.

Et puis parce qu’un journaliste, cela a l’esprit critique, que penser de ces maisons d’hôtes installées en France dont les propriétaires ont leur place tout à fait légitime dans ce salon mais ne parlent pas français ? Certes je suis bien sûre que si je devais m’installer à l’étranger, je ne parlerai probablement jamais parfaitement la langue locale, mais je suis quand même convaincue que je la baragouinerai avec enthousiasme, et cela encore plus si je devais tenir des chambres d’hôtes et initier mes hôtes à la culture locale.