Récemment une créatrice venue en formation me disait avoir visité une maison d’hôtes qui comportait sept ou huit chambres d’hôtes. Officiellement, il n’y avait que cinq chambres, mais dans les faits le propriétaire tournait sur sept ou huit chambres louées. Elle me demandait si cela était possible.

Non, bien sûr pas en France ! La réglementation limite le nombre de chambres d’hôtes à cinq depuis le décret d’août 2007. Avant ce texte, la législation ne l’interdisait pas, mais aujourd’hui cela n’est plus possible. En d’autres termes, au-delà de cinq chambres louées, il ne s’agit pas de chambres d’hôtes mais d’un hôtel, d’un gîte de groupe, d’une auberge… Et en tout état de cause, et quelque soit l’appellation que l’on utilise, cela signifie qu’il faut respecter les législations et les normes applicables aux petits hôtels, à commencer par les normes incendie et les règles d’accessibilité aux personnes handicapées.

Indépendamment de la réglementation, cette mesure est logique. On peut comprendre qu’un habitant qui accueille chez lui quelques personnes dans ses chambres d’hôtes est en mesure de les aider à évacuer en cas d’incendie, mais il n’en va pas de même si l’établissement comporte de très nombreuses chambres. Il est logique qu’il y ait une limite. Et c’est cette limite qui permet aux loueurs de chambres d’hôtes de s’exonérer de contraintes lourdes.

Alors comme dans toutes les professions, il y a des loueurs qui pensent passer au travers des mailles du filet. Mais à l’heure d’internet, avec les avis de voyageurs, les réseaux sociaux, les clients avertis, les contrôles de la DGCCRF et les syndicats hôteliers qui tendent à dénoncer les tricheurs, c’est illusoire de penser que cela ne se saura pas. C’est prendre le risque de voir requalifier son établissement en hôtel et de se voir astreint à des travaux, ou de ne pas pouvoir exploiter au-delà des cinq chambres d’hôtes et des quinze personnes accueillies autorisées, tant pis pour les investissements faits dans les chambres supplémentaires. Autrement dit, on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre !

Pour revenir à la question de départ, si vous souhaitez ouvrir un établissement de sept ou huit chambres, cela est possible mais pas comme chambres d’hôtes. La création d’un petit hôtel de charme correspond mieux à ce projet.